Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Mantes, Une Gauche Debout. Face à Bédier, du sérieux ! POUR LE DROIT A LA SANTE

24 Mai 2021, 08:12am

Publié par Marc Jammet

 

La pandémie du coronavirus a révélé la faiblesse de notre système de santé.

Si le gouvernement Macron a imposé plusieurs fois un confinement à toute la population ce n’est pas pour éradiquer la maladie mais parce que nos hôpitaux publics dont on a fermé les lits et réduit les moyens étaient incapables de faire face à la situation.

C’est particulièrement vrai pour notre hôpital à Mantes-la-Jolie.

Le Conseil départemental communique beaucoup sur le financement de "maisons de santé".

Mais il ne s'agit que "d'alléger les charges" (secrétariat, immobilier ...) de médecins libéraux qui exercent déjà dans notre région.

Nous agirons contre le véritable désert médical qu'est devenu le Mantois, pour l'accès de chacun à des soins de qualité.

Nous proposons :

¨ le financement et la création de centres municipaux de santé avec l'embauche de nouveaux médecins par les communes. 

¨     La création d'un service départemental dédié dont la mission sera d'informer et de valoriser notre offre auprès des étudiants en médecine que nous proposerons de salarier.

 

 Maisons de santé ou centres municipaux de santé ?

La droite locale fait semblant de confondre les maisons de santé et les centres municipaux de santé (pour mieux refuser ces derniers).

Les maisons de santé sont des locaux qui seront subventionnés plus ou moins par le Conseil départemental. Elles vont « attirer » des médecins libéraux (dont certains réalisent des prestations privées à l’hôpital de Mantes et qui risquent donc d’abandonner les services hospitaliers).  Mais au bout du compte, il n’y aura pas ou peu de médecins nouveaux.

Les centres municipaux de santé vont salarier des nouveaux médecins. Ils proposeront une offre aux nouveaux médecins sortant des facultés de médecine. 80% de ces étudiants sont des jeunes femmes et seraient sans-doute intéressées par des horaires réguliers permettant de concilier activité professionnelle et personnelle. Une fois décomptés les remboursements (Sécurité sociale, mutuelles …) le coût de cette embauche reviendrait à 15.000 euros annuels par médecin pour la collectivité territoriale.

Sur le canton, ce sont des dizaines de nouveaux médecins accessibles à toute la population qui pourraient arriver.

  

Mantes, Une Gauche Debout. Face à Bédier, du sérieux !  POUR LE DROIT A LA SANTE
Mantes, Une Gauche Debout. Face à Bédier, du sérieux !  POUR LE DROIT A LA SANTE
Commenter cet article