Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Ecologie. Pour les industriels, culpabiliser les consommateurs, "c'est tout bénéf".

28 Février 2019, 08:51am

Publié par Marc Jammet

"Le Monde Diplo" de février publie un article très intéressant sur l'abandon de la consigne aux USA et comment celle-ci a été remplacée par un appel à l'écoresponsabilité des consommateurs … et aux finances des collectivités locales !

 

Ainsi, aux USA, il existait de longue date un système de consigne pour la vente de boissons. Le client déboursait quelques cents supplémentaires qu'il récupérait quand il rapportait la bouteille vide.

Ce système était éminemment écologique (on ne refondait pas le verre, on remplissait à nouveau la bouteille) en ce qu'il minimisait les déchets mais aussi la production de bouteilles.

Seulement cela supposait des coûts pour les industriels: de collecte et de conditionnement, pour les intermédiaires (embouteilleurs locaux). Cela freinait de plus la concentration de la production (à répartir ensuite à grands coups de camions sur les routes).

 

Alors les industriels passèrent "au jetable" et la bouteille de coca du verre au métal.

Et comme les industriels n'avaient rien prévu pour collecter ces emballages, ces derniers commencèrent à joncher les espaces publics.

 

On s'en émut. Et les industriels s'engagèrent donc - à leur manière - dans le combat pour l'écologie.

Avec un leitmotiv: "la responsabilisation (entendez culpabilisation) des consommateurs" qui peuvent tous faire faire "un geste pour l'environnement".

Comme l'indique notamment l'article: "d'autres acteurs, à commencer par les municipalités, ont dû investir et s'endetter pour financer les infrastructures exigées par la production exponentielle d'ordures ménagères" et "en fin de compte, ce sont les citoyens qui ont financé le système de recyclage des emballages produits par l'industrie de la boisson, permettant aux entreprises d'étendre leurs activités sans avoir à assumer de coûts supplémentaires".

 

Et au nom de la compétitivité internationale (chère aux USA mais aussi à L'Union européenne .. et aussi à nos gouvernements), ces pratiques ont vite envahi les autres pays.

De quoi sans-doute réfléchir à deux fois quand gouvernement, patronat et certains écologistes rivalisent pour nous culpabiliser … en oubliant les responsabilités premières.

Pour vous en convaincre un peu plus ? Oh bah, regardez votre taxe sur les ordures ménagères (elle a été doublée à Mantes-la-Jolie entre 2002 et 2003) ou la proposition insidieuse (et serpent de mer) de faire payer le ramassage et le traitement des ordures ménagères au poids ….

Commenter cet article