Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Grâce à la régie publique, Limay baisse le prix de l'eau...

20 Janvier 2015, 09:59am

Publié par Marc Jammet

Grâce à la régie publique,

Limay baisse le prix de l'eau...

 

Tiré du site Mantes Eau Publique. (Retrouver l'article  http://mantes.eaupublique.over-blog.com/article-grace-a-la-regie-publique-limay-baisse-le-prix-de-l-eau-125397386.html )

 

Le Parisien

La régie publique de Limay-Guitrancourt  vient de décider de rendre gratuits les premiers m3 de la consommation d'eau domestique pour tous les habitants (soit 50 € en moins sur la base d'une moyenne de 120 m 3 par an). Le "manque à gagner" sera compensé par une hausse légère du prix du m 3 pour les entreprises, grosses consommatrices et grosses "pollueuses" de l'eau qui doit être traitée avant d'être rejetée dans la Seine. ( Voir l'article du Parisien ci-joint).

Dans le même temps, la CAMY a augmenté ses tarifs en moyenne de 2 %. Les bénéfices des délégataires privés (Veolia et Suez-LDE...) s"élèvent à 800 000 € pour l'année 2013, alors que les dépenses d'entretien correspondent à un taux de 0,02 % du réseau pour Suez et de 0,1 % pour Veolia !
Résultat, le rendement global du réseau n'est que de 79,7 %, soit 20,3 % de fuites et de pertes... payées par les consommateurs, c'est à dire 1,5 million de m3. (Source : CARE 2013).

Que dire de plus?

Après la baisse des tarifs obtenue en 2011 dans la CAMY... (pour mieux justifier la reconduction des contrats avec les délégataires privés), tout redevient comme avant : hausse des prix, bénéfices conséquents pour les entreprises, absence d'entretien, fuites...

L' AG 2015 de l'AREP-CAMY (*) aura à décider des moyens de reprendre la campagne pour le retour de l'eau en régie publique dans la CAMY.

Très cordialement.

Maurice MARTIN. (AREP-CAMY).


(*) : la date sera précisée ultérieurement.

 

Commenter cet article

aline 21/01/2015 16:22


On ne peut que se réjouir,enfin une gestion de l'eau raisonnée raisonnable mais pour combien de temps encore? car ces gigantesques communautés que l'on nous découpent vont tout remettre en
question, déjà qu'il est bien difficile à des habitants de pouvoir être informer et de suivre de près les affaires les concernant, alors là éloignés des administratifs, noyés dans le méandre
d'affaires épineuses, ils vont devenir les otages d'un système assujetti et perverti par de multiples sociétés pyramidales qui feront les malheurs des habitants-citrons pour le bonheur de
quelques actionnaires-carnassiers.


Aline