Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Au Conseil municipal du 4 juillet, la grande misère de nos écoles

30 Juin 2011, 09:14am

Publié par Marc Jammet

Cette question fera l'objet d'une question orale que, conformément au règlement intérieur, je poserai en fin de séance.

De l'école Uderzo (Issue de secours bloquée par un arbre et une bouche à incendie) à l'école maternelle Les Bleuets dans la cour de laquelle la présence d'un rat a été constatée en passant par l'éole élémentaire Jules Verne privée d'eau sur deux étages depuis maintenant deux ans, les doléances ne manquent pas.

Cela illustre malheureusement le peu de cas fait par le maire des intérêts des Mantais et de la sécurité de leurs enfants au moment où 4,6 millions d'euros ont été investis dans 213 places de parkings sous le Monoprix, rue Gambetta.

Vous trouverez, ci-dessous, le texte envoyé au maire aujourd'hui de ma question orale.

 

Monsieur le maire,

 

Cette question orale porte sur nos écoles et les travaux d'urgence qui s'imposent.

 

Je pense à l'école Uderzo que vous nous avez présentée, il y a peu, comme le nec plus ultra en la matière et dont l'issue de secours est obstruée par un arbre et une bouche à incendie

J'ai bien lu évidemment votre rectificatif nous disant que la loi ne vous obligeait pas à plus d'une façade d'intervention.

Très franchement, je pense que c'est faire peu de cas de la sécurité de 300 enfants.

D'une part, car si la bouche à incendie est implantée devant l'issue en question, cela veut dire qu'il faudrait que les pompiers déploient des dizaines de mètres de tuyaux pour intervenir rue des Arquebusiers (sans compter els difficultés d'accès pour les véhicules munis d'une grue comme les habitants ont pu le constater puisqu'il semble que des essais - pénibles - aient eu lieu à la suite de mon courrier auquel vous n'avez pas répondu).

D'autre part parce qu'il y a bien là quand même une incongruïté à implanter un arbre et une bouche à incendie devant un portail destiné au passage de véhicules - comme en témoignent sa largeur et le bateau sur le trottoir.

 

Je pense aux écoles maternelles Primevères et Glycines où les plaques devant obstruer les bouches d'égoût ne sont toujours pas fixées permettant ainsi aux enfants de jouer avec celles-ci. Je vous rappelle, qu'il y a quelques mois, une enseignante y a trébuché et s'est blessée. Je pense à la cantine de ces mêmes écoles où l'alarme ne fonctionne plus ou encore au portail d'enrée des trois écoles Sévigné, Primevères, Glycines toujours pas réparé. Sans oublier les peintres écaillées partout dans ces trois écoles.

 

Je pense à l'école Jules Verne qui, depuis deux ans, n'a plus d'eau sur deux étages après l'intervention d'une entreprise privée sur la toiture qui a fini par boucher une canalisation en sous-sol.

 

Je pense à l'école maternelle Les Bleuets: trois énormes dans la cour causant des chutes multiples malgré une réparation de fortune qui, évidemment, n'a pas tenu, toilettes odorantes dues aux canalisations, présence constatée au moins d'un rat dans la cour.

 

Ma question est simple. L'année scolaire vient de s'achever. Il est donc temps - et nous avons deux mois pour cela - d'engager les travaux nécessaires ne serait-ce que pour sécuriser nos écoles - toutes nos écoles.

 

Enfin, je me permets d'ajouter une petite note annexe qui concerne la restauration scolaire

Les parents et les enseignants constatent que les portions se réduisent et qu'il devient de plus en plus difficile de resservir les enfants pendant que la variété des repas est mise en cause, les protéines de ces dernbiers se constituant de plus en plus souvent en viandes ou poissons panés.

Je n'en rajouterai pas sur la nécessité - pour le bien des enfants - de réfléchir dès aujourd'hui à un retour en régie municipale. Cela fera sans-doute l'objets de débats ultérieurs puisque la concession accordée expire en 2012.

Mais je crois que la moindre des choses serait que vous interveniez sans tarder - et fermement auprès de la Sodexo.

 

Les sénaces des conseils municipaux sont publiques et donc ouvertes à toutes et à tous. Personne n'a le droit de vous en interdire l'accès. 

Prochain conseil municipal: lundi 4 juillet à 20h30 Hôtel de Ville de Mantes la Jolie (accès par le quare Brieussel Bourgeois)

Commenter cet article