Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

2 - 5 - 6.000 nouveaux logements sur Mantes-Rosny?

24 Septembre 2011, 09:58am

Publié par Marc Jammet

 

L'écologie a vraiment bon dos pour faire passer n'importe quoi. Le projet d'éco-quartier fluvial en est un exemple frappant.

 

Présenté au conseil municipal de Mantes la Jolie le 2 février 2009 "en urgence" (c'est à dire que les élus ne connaissaient pas son existence avant d'arriver en séance), le projet passe maintenant allègrement de 2 à 5.000 - voire 6.000 logements selon les déclarations reprises par la presse locale.

 

Dès le 2 février 2009, j'ai voté - seul - contre "l'urgence" puis contre les délibérations qui se sont succédées (il semble que je ne sois plus tout seul puisqu'à Rosny et à la Présidence de la CAMY, d'autres voix commencent à se faire entendre).

 

Quatre arguments principaux motivent mon opposition.

 

LA DEMOCRATIE. Il s'agit là particulièrement d'un déni de démocratie. Ni les habitants, ni l'immense majorité des élus ne maîtrisent ni la cohérence du projet ni même son ampleur.

 

LA DENSIFICATION DE L'ESPACE URBAIN. Avec ce projet, on risque d'aboutir à une continuité urbaine entre Mantes la Jolie et Rosny. 5.000 logements, c'est en moyenne 15.000 personnes. Cela veut dire que l'on passerait - sur les deux communes - de 45.000 à 60.000 habitants. Je ne crois pas que ce soit une bonne chose que de déshumaniser nos deux communes.

 

QUELS EMPLOIS? La question est d'importance car la construction de logements est indissociable de la création d'emplois. Au moment où la CAMY elle-même reconnaît ses manques de résultats en la matière, 5.000 logements supplémentaires reviendraient à 10.000 salariés dans l'obligation de travailler loin de chez eux.

 

LA CIRCULATION. Elle est déjà problématique. Il suffit de se poster entre 8h et 9h00 du matin à la sortie de Mantes la Jolie sur la Nationale 13 pour s'en rendre compte. Or les aménagements de circulation proposés sont justement destinés à "désengorger" la situation actuelle. Le "fac-similé" de tramway en zone propre de la gare à l'éco-quartier ne pourra pas masquer deux faits incontournables: le trafic voyageurs SNCF est saturé sur la ligne Mantes-St Lazare et 5.000 logements, ce seront 10.000 véhicules supplémentaires qui asphyxieront totalement notre région.

 

Imposé dans le cadre de l'OIN (opération d'intérêt national), ce projet met en lumière la grave responsabilité qu'ont pris tous les maires de notre région (de droite comme de gauche) d'accepter de perdre une partie de leurs prérogatives en matière d'urbanisme au profit de projets "venus d'en haut" comme le furent en leur temps la création des villes nouvelles ou du Val-Fourré.

 

En tout cas, un tel projet imposé aux Mantais est inacceptable. Et je les invite à venir exprimer leur opposition lors des réunions prévues dans le cadre légal de la concertation - particulièrement à Rosny, le 10 octobre à 20h30 à l'Espace Corot, qui portera sur la présentation générale du projet.

Bien à vous,

Marc Jammet

 

* Les autres réunions publiques. Mardi 29 novembre à 19h30 à l'Agora (Atelier), Mardi 6 décembre à 19h30 à Rosny Espace Corot (Atelier), Mercredi 15 février à 19h30 à l'Agora (Clôture).

 

Commenter cet article