Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Face à Bédier. Pour le retour du social

27 Mai 2021, 07:33am

Publié par Marc Jammet

Notre département, l'un des plus riches de France (3° en terme de revenu fiscal par habitant) vient de voter un budget équilibré à 1 milliard 600 millions d'euros.

Misant sur l'égoïsme supposé d'une population en moyenne plus fortunée qu'ailleurs, Pierre Bédier et la droite départementale ont justifié qu'ils réduisaient l'action sociale à sa plus simple expression.

Un département solidaire, ce devrait être au contraire une aide conséquente aux populations les plus en difficultés pour permettre l'insertion de toutes et de tous.

Nous proposons:

 

¨ la réouverture des PMI fermées (66% !) alors même que les impôts départementaux augmentaient (66% !). Pour notre canton, cela a concerné les antennes du boulevard Sully, de la clinique du Lac et de la rue Savorgnan de Brazza à Mantes-la-Jolie, la route de Houdan à Mantes-la-Ville. Tous ces lieux de proximité ont été regroupés rue de la Division Leclerc à Mantes-la-Jolie.

¨ Le développement de la planification familiale rue de la Division Leclerc à Mantes-la-Jolie, permettant de s'informer sur ses droits, l’éducation à la sexualité et des aides dont on peut disposer.

¨ Une action déterminée et les investissements qui vont avec pour les femmes et les enfants victimes de violences conjugales. Le Conseil départemental s’appuiera sur un déploiement d'actions concrètes comme des lieux identifiés avec des professionnels dédiés permettant un accueil de qualité (psychologue, juriste, travailleur social,...). Nous proposons l'ouverture à Mantes-la-Jolie d'une nouvelle résidence (annoncée à grands bruits en 2014 ... puis abandonnée ensuite car située à proximité de la gare au profit futur des promoteurs immobiliers).

¨ Le droit à la mobilité. Le département du Val-de-Marne a institué, lui, depuis plusieurs années, le remboursement à 50% des cartes Navigo. Nous proposons que le département des Yvelines mette en oeuvre cette mesure au cours du prochain mandat départemental.

¨ La lutte déterminée contre les marchands de sommeil qui profitent de la crise du logement. Le Conseil départemental appuiera les communes (via notamment son office foncier) dans les procédures d'interdiction de louer, d'expropriation puis de réhabilitation et remise en location par les sociétés HLM.

¨ Un service départemental pour prévenir les expulsions locatives sera créé. Son rôle sera d'identifier les difficultés en amont en coopération avec la Caisse d'allocations familiales, d'intervenir au plus tôt pour éviter l'engagement des procédures d'expulsions.

· Le droit à l'alimentation pour tous les collégiens. Alors que la privatisation des cantines des collèges a provoqué un surcoût de 9 millions d’euros, nous remettrons en place sa gestion en régie départementale. Le prix des repas payés par les parents sera diminué de 50% au cours du prochain mandat. Dans le même temps, une alimentation de qualité, bio et de proximité, sera mise en place.

¨ La lutte contre la fracture numérique dans les collèges. Le Conseil départemental financera l’achat d’ordinateurs ou de tablettes pour les élèves scolarisés.

¨ Le Conseil départemental favorisera le maintien à domicile de nos aînés. Cela passe par l'aménagement des logements, le développement des portages à domicile, de l'aide ménagère, l'aménagement des bus, des voiries et des mobiliers urbains. Au cours du prochain mandat, il engagera la construction de nouvelles résidences médicalisées publiques et y garantira des loyers abordables accessibles à tous.

¨ Pour répondre aux besoins du monde du handicap, il accélèrera la mise aux normes de tous les établissements recevant du public ainsi que des équipements de voirie. Il agira en collaboration avec tous les partenaires pour créer de nouveaux foyers de résidents et augmentera le nombre de places de vie ouverte. Il engagera une réflexion sérieuse sur la création de nouveaux modes d’hébergement pour les personnes ne pouvant pas travailler mais trop autonomes pour les foyers de vie. Il facilitera l'exercice de la citoyenneté: supports de communication visuels, écrits, oraux. Il diversifiera les accueils dédiés. Il soutiendra réellement la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) pour qu’elle dispose enfin des moyens d’assurer sa mission (il faut aujourd’hui entre 6 et 8 mois pour qu’un dossier soit traité !)

¨ Le Conseil départemental rendra accessible à un plus grand nombre les consultations spécialisées pour les enfants comme la psycho-motricité, l'orthophonie ... (Ces prises en charge sont aujourd'hui à deux vitesses : liste d'attente dans les CMP , ou dans le privé).

¨ Il agira pour créer dans chacune de nos communes de notre canton des bains-douches et des toilettes publiques gratuites pour assurer à tous le droit à l'hygiène et à la dignité.

Face à Bédier. Pour le retour du social
Commenter cet article