Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 07:24

Dans la suite logique de mon communiqué à ce sujet (Agir avant qu'il ne soit trop tard - voir ci-dessous), je viens de m'adresser officiellement aux financeurs de cette rénovation urbaine:

  • le Président de l'ANRU bien entendu mais aussi
  • les Présidents du Conseil régional de l'Ile-de-France,
  • du Conseil départemental des Yvelines et
  • de la CAMY.

 

Question simple: alors que 470 millions d'euros ont été investis dans la rénovation urbaine à Mantes la Jolie (dont 50 millions pour indemniser les bailleurs qui détruisaient leurs logements sociaux), pourquoi aucun financement n'a-t-il été prévu pour les centres commerciaux, pourtant mal en point?

Et comment comptent-ils y remédier?

 

Vous trouverez, ci-dessous, la teneur de mon courrier:

 

Comme vous le savez sans doute, le centre commercial Mantes II de Mantes-la-Jolie doit faire face aujourd’hui à de graves difficultés qui risquent de mettre en cause jusqu’à son existence même.

Et cela alors même qu’une opération de rénovation urbaine a été menée ces dernières années pour le quartier du Val-Fourré pour un coût de plusieurs centaines de millions d’euros.

 

C’est donc au titre de co-financeur de cette rénovation urbaine que je me permets de m’adresser à vous.

 

J’ai du mal, en effet, à concevoir que plus de 400 millions d’euros aient été investis dans ce quartier, entraînant au passage la destruction de plus de 1.000 logements sociaux, sans qu’aucun financement ni projet sérieux n’ait été envisagé pour ce qui concerne ce centre commercial, véritable poumon économique et social au sein du quartier, mais aussi pour les deux autres centres commerciaux existants : Lavoisier et Fragonard.

 

Pourtant une étude conduite en 2008 par l’EPARCA se concluait par « une remise à niveau et une réorganisation de l’équipement (…) ne peut s’envisager qu’au prix de moyens financiers importants ».

 

Dès lors, ne pas conduire ce projet signifiait-il – et signifie-t-il toujours – la fermeture programmée de ce centre commercial ?

 

Aussi est-ce la raison pour laquelle je me permets de m’adresser à vous afin que vous m’informiez sur la réalité des projets – et leur financement prévu – permettant d’assurer l’avenir des centres commerciaux du quartier du Val-Fourré.

 

            Vous en remerciant par avance, je vous prie d’agréer, ……………………, l’assurance de ma considération distinguée.

Les courriers adressés aux Présidents de l'ANRU, de la Région, du département et de la CAMY
Les courriers adressés aux Présidents de l'ANRU, de la Région, du département et de la CAMY
Les courriers adressés aux Présidents de l'ANRU, de la Région, du département et de la CAMY
Les courriers adressés aux Présidents de l'ANRU, de la Région, du département et de la CAMY

Les courriers adressés aux Présidents de l'ANRU, de la Région, du département et de la CAMY

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans Mantes la Jolie
commenter cet article

commentaires

Marie Bouyge 19/06/2015 21:52

Vu de l'extérieur, il semblerait que cette déstructuration et finalement démantèlement d'un quartier ait été décidée en toute conscience, programmée, quantifiée et ce depuis 2008 ..Sur ce, le Départepent, la Région, etc...laissent écouler 7 ans à peine pour prendre un virage à 180° espérant que les esprits chagrins auront oublié...Je suis choquée, par la destruction des logements sociaux. Je ne suis que dans l'affect et cela n a rien de constructif, sinon que de votre situation d'élu "cela" fait partie intégrante et contributive à l'ensemble du problème (j'ai honte pour l'humanité, d'écrire ce mot)

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher