Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 08:34

C'est ce qu'a osé faire "la Feuille de Mantes" (le journal municipal) dans sa dernière livraison en prétendant asséner à ses lecteurs "le vrai et le faux".

 

Il faut toujours se méfier quand quelqu'un vous dit posséder la vérité.

 

C'est souvent une arnaque et la droite mantaise en est coutumière. Quoi de plus facile en effet de ne pas donner la parole à ses contradicteurs, de se poser à soi-même les questions que l'on souhaite et d'y répondre par "vrai" ou "faux".

 

Le problème c'est que cela n'a pas grand chose à voir

ni avec la démocratie (qui exige respect et écoute de l'autre même quand on n'est pas d'accord),

ni avec la réalité (quand le journal municipal augmente artificiellement la subvention du CAC "parce qu'il faut tenir compte des locaux qui lui sont prêtés",

le fera-t-il quand il abordera les indemnités du maire et des adjoints en les gratifiant des locaux municipaux - visiblement tous devenus privatifs ?)

 

Une réalité qui montre néanmoins discrètement le bout de son nez quand la majorité municipale reproche au CAC de ne pas faire appel à des sponsors ou des mécènes privés?

Des sponsors ou des mécènes privés? Vous savez, ces gens qui hurlent contre les charges insupportables des entreprises et qui ne dédaignent pas faire montre de charité bien ordonnée avec les cotisations qu'ils ne donnent plus à la collectivité ...

Et comme charité bien ordonnée commence par soi-même, il est à redouter évidemment que tous les spectacles ne soient pas financés de la même façon, voire que certains aient droit de cité , d'autres non.

Au fond la question posée n'est-elle aussi - pour certains: la culture est-elle à vendre?

 

Le vrai-faux aux frais du contribuable

Le vrai-faux aux frais du contribuable

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans Mantes la Jolie Culture
commenter cet article
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 08:41

La majorité municipale a fait fort lors de la dernière livraison de La Feuille de Mantes - au point que celle-ci peut se confondre avec un tract de la droite ... mais aux frais des contribuables mantais.

 

On trouvera quelques affirmations "bien senties" comme "les agents en emplois aidés effectuent des tâches qui correspondent à leurs aspirations" (bah tiens!) ou encore une interview du maire qui affirme, sans ciller, qu'il ne possède pas "le million d'euros" qui pourrait transformer ces emplois en vrais emplois. (En lien ci-dessous, le texte de ma dernière tribune libre où je démontre exactement le contraire).

 

On trouvera enfin (et ce n'est pas exhaustif) un scandaleux encadré qui donne la parole à l'une de ces "heureux emplois aidés".

Le problème c'est que cette jeune femme est salariée de la Ville de Mantes-la-Jolie et conserve donc - selon la formule consacrée - un lien de subordination évident avec le maire, également directeur de la publication.

Un peu de déontologie ne ferait de mal à personne - et surtout pas aux Mantais à qui on refuse une information honnête tout en la leur faisant payer.

1 million d'euros pour "Le cours des Dames", 5 millions (uniquement la part de la Ville) pour un emprunt toxique ... Larmes de crocodile ?

1 million d'euros pour "Le cours des Dames", 5 millions (uniquement la part de la Ville) pour un emprunt toxique ... Larmes de crocodile ?

L'interview d'une employée du maire

L'interview d'une employée du maire

Repost 0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 11:19

Tout va bien dans le meilleur des mondes ?

 

C'est en tout cas ce qu'affirme Raphaël Cognet qui parle d'un futur poids lourd aux couleurs du Mantois.

Une première contrevérité lorsqu'on sait que "Les Résidences" va "couvre" deux départements et se fixe comme ambition de dépasser rapidement les 60.000 logements.

 

Deuxième contrevérité quand Raphaël Cognet qui parle de faciliter les relations entre les bailleurs et les collectivités locales alors que Mantes-en-Yvelines Habitat était pratiquement propriété de la CAMY après avoir été celle de Mantes-la-Jolie.

 

Troisième contrevérité quand Raphaël Cognet affirme qu'il s'agit de développer le logement social alors qu'Action Logement (le véritable propriétaire) a déjà annoncé il y a quelques mois qu'il vendra chaque année 1% de son patrimoine pour acquérir du « logement intermédiaire » dans les « zones tendues ».  

 

Quatrième contrevérité quand Raphaël Cognet assure qu'il a été nommé par un "organisme indépendant" qui s'appelle Action Logement. 

Action Logement est un collecteur du 1% patronal, géré paritairement et où le patronat détient 50% des mandats. Et Monsieur Raphaël Cognet est ... un représentant du MEDEF au sein de cet organisme. Organisme qui vient de la propulser Président du Conseil de surveillance de "Les Résidences".

 

Vous trouverez, ci-dessous, l'article du Parisien puis mon article du 10 février dernier au moment de l'annonce de la création du "petit monstre" Les Résidences et celui de la Gazette du Mantois à la même époque.

Le Parisien. Mantes-la-Jolie, acteur influent du logement social
Le Parisien. Mantes-la-Jolie, acteur influent du logement social
Repost 0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 09:04

L'article a été publié le 4 octobre 2017.

La Gazette en Yvelines. L'ex-Opievoy rachète Mantes-en-Yvelines Habitat
Repost 0
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 10:01
Café communiste 2017 et l'Opinion des communistes.
Café communiste 2017 et l'Opinion des communistes.

Madame, Monsieur,

 

Je me permets tout d'abord de vous inviter au Café communiste 2017 qu'avec mes camarades communistes de Mantes-la-Jolie, nous organisons samedi 14 octobre à 15h00 Espace Guy Mainière, 64 rue Maurice Braunstein à Mantes-la-Jolie.

 

Ce sera "une première". L'idée est simple: quelques tables, du café (ou du thé) offert par notre section, des "pâtisseries du monde" confectionnées par nos adhérents.

Un micro. Une année d'activités de notre section. Et un débat à bâtons rompus "au sein des tables", "entre les tables" (au choix). 

Et si ça vous plait ? Et bien, on poursuivra l'année prochaine.

 

Vous trouverez également, ci-dessous, le dernier exemplaire en date de notre journal, L'Opinion des communistes.

Au menu de ce dernier journal de l'année 2017 : notre dossier sur "Macron et le Patronat pour un véritable recul de société" / L'éditorial d'Armelle Hervé / La droite frappe le CAC Georges Brassens / PSA Poissy: non à la répression syndicale / Mantes-la-Ville: fermeture de La Poste Jean Jaurès et mouvement social des agents municipaux / Magnanville: le maire s'oppose à l'accueil des migrants / Plus de 5 millions de demandeurs d'emploi en septembre dernier / Mantes-la-Jolie: Dexia récolte 12 millions d'euros avec son emprunt toxique / GOM: les victimes collatérales de la fermeture d'EDF / Rentrée 2017: des étudiants toujours plus précaires / Marie de Mantes-la-Jolie: 140 emplois à créer tout de suite / Il y cent ans, la Révolution bolchevique.

 

Bien à vous,

 

Marc Jammet

Conseiller municipal de Mantes-la-Jolie

Café communiste 2017 et l'Opinion des communistes.
Café communiste 2017 et l'Opinion des communistes.
Café communiste 2017 et l'Opinion des communistes.
Café communiste 2017 et l'Opinion des communistes.
Repost 0
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 07:39

L'article a été publié le 2 octobre 2017.

Le Parisien. L'ex-OPIEVOY va avaler le petit bailleur social
Repost 0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 07:29

Le nom de l'association avec qui l'exécutif municipal négociait depuis plusieurs semaines sans jamais en rendre compte est enfin connu.

 

La mission n'est plus la même tout simplement. Et le maire dit ne pas s'engager à une subvention pluriannuelle.

 

En clair, elle pourra donc être interrompue et aucune mention n'est faite du montant de cette subvention.

 

La transparence est toujours de mise pour un maire qui ose évoquer "le peu de conscience professionnelle des salariés du CAC", alors qu'il déclarait ne pas être leur employeur il y a quelques jours encore. Indécent !

 

L'article a été publié le 3 octobre 2017.

Le Parisien. Les 4 z'Arts vont piloter l'espace Georges Brassens
Repost 0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 07:28
140 emplois à créer tout de suite à la mairie

Vous trouverez, ci-dessous, le texte (limité à 600 signes) de ma prochaine tribune libre dans le bulletin municipal "La Feuille de Mantes" du mois d'octobre 2017.

 

140 EMPLOIS A CREER TOUT DE SUITE A LA MAIRIE

 

Le maire dit regretter ne pas titulariser les 140 emplois « aidés » actuels.

Ce sont des larmes de crocodile car c’est une question de choix.

140 emplois aidés, c’est une subvention annuelle d’un million d’euros.

Et c’est exactement ce que la Municipalité a payé aux promoteurs pour le « Cours des Dames ».

Quant au remboursement d’un emprunt toxique récemment effectué (5 millions pour la Ville), il permettrait largement de financer, en plus, le CAC Georges Brassens et la gratuité de la cantine scolaire.

 

Davantage d’informations : www.marc.jammet.fr

 

Marc Jammet

Conseiller municipal PCF

Repost 0
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 07:59

L'article a été publié le 2 octobre 2017.

Le Parisien. Mantes-la-Jolie. Une place au nom de l'ancien recteur de la mosquée.
Repost 0
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 07:58

L'article a été publié le 20 septembre 2017.

La Gazette des Yvelines. Marc Jammet dit chiche à la suppression des emplois aidés à une condition
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher