Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Mantes la Jolie. La dette, le marché du Val-Fourré et le quartier de la Demi-Lune au Conseil municipal ce soir.

9 Février 2015, 10:06am

Publié par Marc Jammet

Mantes la Jolie. La dette, le marché du Val-Fourré et le quartier de la Demi-Lune au Conseil municipal ce soir.

 

Vous trouverez, c-desssous, les trois questions orales que, conformément au règlement intérieur du Conseil municipal, j'ai demandé au Maire d'inscrire à l'ordre du jour du Conseil municipal d'aujourd'hui.

 

Franc suisse 

DETTE DE LA VILLE. La hausse du franc suisse est en train de faire exploser la dette des communes dont les majorités ont cru pouvoir jouer avec les marchés financiers avec l’argent public.

Pour ce qui concerne Mantes la Jolie, il est question d’une somme de 32 millions d’euros (soit plus de 40% de la totalité de la dette) dont les intérêts pourraient exploser dès le 1° janvier 2016.

Où en sommes-nous actuellement, quelles en seraient les conséquences sur l’imposition locale et quelles mesures comptez-vous prendre pour sortir la Ville de cette ornière financière ?

 

marchephoto

MARCHE DU VAL-FOURRE. Le rapport que vous nous avez remis le 15 décembre dernier fait état d’un manque à gagner annuel de 150.000 euros depuis l’année 2010. Confirmez-vous que ce manque à gagner est dû à l’exonération dont auraient bénéficié les commerçants sédentaires ? Si oui, pourquoi le Ville n’a-t-elle pas engagé les procédures légales de recouvrement qui s’imposaient ? Si non, à quoi réellement ce déficit de recettes est-il dû.

Je renouvelle enfin ma demande écrite : prévoyez-vous d’inscrire cette question à l’ordre du jour d’un prochain Conseil municipal afin qu’une réflexion sérieuse et étayée puisse s’engager ?

 

Demi-Lune

QUARTIER DEMI-LUNE. Les résidents m’ont fait part de l’insécurité électrique qu’ils subissent maintenant depuis plusieurs années. Le maire de Mantes la Jolie étant membre du Conseil d’administration du SEY (Syndicat d’Energie des Yvelines) lui-même délégant cette mission auprès d’ERDF, quelles mesures comptez-vous prendre pour répondre aux impératifs de sécurité exprimés par les résidents ?

 

Commenter cet article