Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Les drôles de pratiques du maire pour économiser sur le dos des agents municipaux.

13 Février 2015, 08:00am

Publié par Marc Jammet

Les drôles de pratiques du maire pour économiser sur le dos des agents municipaux.

 

C'était la délibération numéro 2 du dernier conseil municipal qui, sous prétexte d'un service commun partagé, proposait de transférer 6 agents municipaux à ce fameux service commun partagé avec la mairie de Mantes la Ville et la CAMY.

 

Non seulement ce transfert de compétences qui ne dit pas son nom est à mon avis dangereux pour la commune (il n'est jamais anodin de transférer son service d'informations - informatique - à une autre entité sur pratiquement tous les domaines d'actions) mais celui-ci aura des conséquences sur les conditions de travail et les rémunérations des agents concernés.

 

Ils n'auront ainsi plus droit à la restauration (remplacée par des chèques restaurants - soit une hausse de 1,30 euros par jour et par repas) et leur horaire de travail passe de 35 à 37 heures, très partiellement compensée par 3 jours supplémentaires de congés.

Pour faire passer le projet, le maire avait convoqué un Comité technique le 30 janvier dernier. Pas de chance, vote unanime CONTRE des représentants des salariés.

Alors le 5 février, "les agents concernés sont convoqués au pied levé pour leur notifier leurs conditions de transfert" en évitant bien sûr la présence des représentants du personnel.

Ca grogne encore? Alors le jour même du Conseil municipal, le maire convoque un nouveau Comité technique à 11h30.

Les délais de convocation (8 jours minimum) ne sont pas respectés? Qu'à cela ne tienne, la convocation est antidatée au 30 janvier alors que les représentants du personnel ne la reçoivent que le 4 février.

Et, pour faire bonne mesure, les documents qui doivent être étudiés (fiche d'impact, convention et ses annexes) ne sont pas mis à disposition des élus du personnel.

 

Dans ces conditions, il ne s'est trouvé que le syndicat Force Ouvrière pour n'y voir aucun mal et voter pour. Les autres syndicats - CGT, CFDT et CGC - refusant de participer à cette mascarade ont refusé de participer au vote.

 

Seul intervenant au Conseil municipal lors de l'examen de cette délibération, j'ai proposé au maire ... la sagesse en reportant cette délibération à plus tard pour retrouver la voie de la concertation plutôt que celle du simulacre.

Délibération ... mise aux voix par le maire avec un seul vote contre: le mien (Décil s'abstenant, et le PS votant pour avec la majorité municipale).

 

Vous trouverez, ci-dessous, la déclaration commune des syndicats CGT, CFDT et CGC à laquelle j'ai fait référence. Cliquez deux fois sur les images pour les agrandir.

 

syndicatsrecto

syndicatsverso

Commenter cet article