Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

GPSEO. 14 sociétés versent des indemnités supplémentaires à certains élus communautaires

21 Avril 2021, 08:30am

Publié par Marc Jammet

14 sociétés versent des indemnités des indemnités supplémentaires à certains élus communautaires et le point sera présenté en séance jeudi prochain.

19 élus se partagent ces indemnités supplémentaires: de Jean-Luc SANTINI (Mantes-la-Jolie) avec 1672, 67 euros mensuels à Charles PRELOT ( Conflans-Sainte-Honorine) - 1224,64 euros en passant par Georges MONNIER (Poissy) qui, lui, en percevra deux !

Oh, ce n'est pas que cela est nouveau mais depuis le 27 décembre 2019, la loi oblige toutes les collectivités territoriales d'établir un état présentant l'ensemble des indemnités de toute nature dont bénéficient les élus au titre de leur mandat.

On retrouvera donc fort logiquement les indemnités votées pour les conseillers communautaires: en brut

  • 602,86 euros pour un conseiller communautaire,
  • 1166,82 euros pour un conseiller communautaire délégué,
  • 2255,85 pour un Vice-président et
  • 4227,85 euros pour le Président.

 

Lors du conseil communautaire du 11 février dernier, j'avais voté CONTRE les indemnités supplémentaires que "pourraient" accorder les syndicats, société d'économie mixte ou société publique locale.

Deux raisons principales à cela:

  • Ces syndicats ou sociétés agissent sur demande de la collectivité territoriale. Pour aller vite, elles servent de délégataire de service public et leurs recettes proviennent donc la plupart du temps des services publics que vous payez d'une manière ou d'une autre. Qu'on se serve de ces recettes pour rémunérer à nouveau certains élus ne me semble ni normal ni éthique.
  • La deuxième raison va de soi dans le contexte. C'est qu'au moment où la communauté urbaine est pratiquement en faillite, qu'elle sabre dans ses dépenses et les services rendus aux usagers, qu'elle annonce déjà qu'elle augmentera l'année prochaine les impôts locaux et la taxe sur les ordures ménagères (pour un bon nombre de communes), l'attribution de ces indemnités supplémentaires ne pourra apparaître qu'indécente à bon nombre de citoyens.

 

 

 

 

 

Commenter cet article