Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

RENAULT : UNE PETITE PORTE OUVERTE A OUVRIR EN GRAND

9 Février 2021, 11:45am

Publié par Marc Jammet

Pierre Bédier a fini par reconnaître que l'usine de Flins serait légitime pour produire la nouvelle R5 électrique mais se range aussitôt derrière la volonté de la direction ... de ne pas faire.

Vous trouverez, ci-dessous, le communiqué du PCF Mantes-la-Jolie à ce sujet.

L’idée d’un petit véhicule 100% électrique produit à Flins chemine !

Dans l’une de ses lettres d’infos, le Conseil départemental des Yvelines fait suite aux déclarations du PDG de Renault – Luca De Meo – quant à la production d’une R5, 100% électrique, « populaire et accessible à tous ».

C’est effectivement sur les chaînes du site de Flins qu’a été produite la R5 thermique, modèle emblématique de Renault.

Pierre Bédier reconnaît cette possibilité et parle de la « légitimité du site », qui assure déjà la Zoé. Mais il se « protège » aussitôt en réaffirmant que celui qui décide, c’est le PDG du groupe. Conclusion : si cela ne se fait pas … ce ne sera pas la faute du Président du Conseil départemental !

Mais si c’est légitime, il faut agir pour que cela se fasse ! Assumer ses responsabilités d’élu.

Depuis des mois, les communistes de la Section de Mantes-la-Jolie ont interpellé Ministre/ Présidents de Région, du Département, de la GPSEO pour qu’ils examinent la solution viable travaillée par les ingénieurs du Technocentre Renault (Guyancourt) d’un petit véhicule propre, bon marché et performant.

C’est légitime, car Renault - dont l’Etat est actionnaire - a réalisé 25 milliards d’euros de profits ces dix dernières années. Il a bénéficié du Crédit Impôt Recherche (CIR), d’allègements de cotisations sociales (CICE), de subventions des différentes collectivités territoriales, d’un prêt garanti par l’Etat de 5 milliards d’euros en 2020 … attribué alors que Renault annonçait, en même temps, 4600 suppressions d’emplois et des fermetures de sites !  

C’est légitime car Mr Bédier a été nommé par le gouvernement Macron au « Comité d’évaluation des dépenses » justement pour « vérifier » à quoi ont servi les aides de l’Etat.

Depuis des mois, les communistes de la Section de Mantes-la-Jolie ont mis en ligne une pétition par laquelle ils demandent l’arrêt des aides financières publiques sans contrôle et l’arrêt des licenciements.

Au regard de ces aides, il est donc légitime que le site de Flins produise ce petit véhicule sans dégrader les conditions de travail des salariés, mais au contraire en reconnaissant leurs compétences, en développant l’emploi et en assurant l’avenir de notre région.

Commenter cet article