Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Pour défendre les services publics, Pierre Bédier et la droite yvelinoise sont disqualifiés

1 Mars 2018, 10:46am

Publié par Marc Jammet

La droite départementale vient de se lancer dans une vaste campagne d’affichages censée s’opposer à la suppression des départements.

 

S’appuyant sur le dévouement et les compétences des agents départementaux qui, malgré les coupes sombres opérées par la majorité LR-UDI, ont fait face au dernière épisode hivernal, elle n’hésite pas à affirmer « vouloir défendre des services utiles à tous ».

 

POUR CONVAINCRE LES CITOYENS, UNE TELLE CAMPAGNE DEVRAIT POSSEDER UNE QUALITE INCONTOURNABLE : CELLE DE L’HONNETETE !

 

Or, depuis 2015, la politique menée par la droite se résume à une augmentation de 66% de la taxe foncière en 2016 et à la mise en cause des services publics départementaux.

 

Il en est ainsi du nombre de PMI divisé par deux et de la fermeture de la bibliothèque départementale en 2016, de la privatisation de l’OPIEVOY en 2017, de la privatisation de l’entretien et de la restauration des 114 collèges yvelinois pour la fin 2018 …

 

Par ailleurs, peut-on sérieusement se prononcer pour le maintien des départements quand on réclame – « en même temps » - la fusion des Yvelines et des Hauts-de-Seine qui se traduit déjà par « des mutualisations de services » comme l’archéologie préventive (en clair : un éloignement des citoyens et de des suppressions d’emplois territoriaux) ?

Quand pratiquement les mêmes élus se partagent le pouvoir à la communauté urbaine (GPSEO) appelée, selon les dires mêmes de Pierre Bédier, à se juxtaposer au territoire d’une nouvelle Sous-préfecture – le tout sur les décombres de toute autonomie communale et du territoire actuel du département ?

 

Pour ce qui nous concerne, nous nous prononçons pour le maintien des départements et de leurs services publics pour répondre au mieux et dans la proximité aux besoins des yvelinois.

Pour ce faire, la droite départementale s’est elle-même discréditée.

 

Notre soutien va, sans réserve, à l’action des agents territoriaux et des enseignants, des parents d’élèves, des locataires et des syndicats et associations qu’ils se donnent qui refusent la casse des services publics.

 

PCF Mantes-la-Jolie

Le 14 février 2018.

Commenter cet article