Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 11:17

La direction a fini par céder devant la détermination des salariés. Après trois semaines de grève, ils obtiennent notamment une prime mensuelle de 160 euros, une prime de 30 euros par semaine en cas de remplacements (courants dans l'entreprise), l'ouverture avancée de négociations sur les salaires et, bien entendu, l'annulation de toutes les procédures disciplinaires.

Vous trouverez ci-dessous:

  • le communiqué publié par le syndicat CGT (des succès qui en appellent d'autres).
  • Le tract de la CGT en direction des grèvistes qui ont déjà, nombreux, adhéré à la CGT.

Cliquez deux fois sur les images pour les agrandir.

Kp1Succes

Kp1Grevistesrecto

Kp1Grevistesverso

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans KP1 Limay
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 15:27

Hier dans la journée, la direction a - enfin! - décidé de s'asseoir sérieusement à la table des négociations. Les salariés obtiennent notamment une prime mensuelle de 160 euros.

C'est la raison pour laquelle, à pratiquement l'unanimité, ils ont décidé de reprendre le travail.

Après trois semaines de mouvement, ils obtiennent donc satisfaction face à une direction qui sera restée intransigeante - presque - jusqu'au bout. 

Cette derrnière, en effet, n'avait pas hésité à traduire à nouveau les grèvistes devant le tribunal (la convocation - annulée depuis - était prévue pour demainl) et à engager des procédures de licenciements pour "faute lourde" en direction des responsables syndicaux.

A l'évidence, la détermination des salariés, le soutien qu'ils ont reçu de l'Union locale CGT et de la part des salariés des autres entreprises a pesé dans le bon sens.

Vous trouverez, ci-dessous, le dernier tract du syndicat qu'ils se sont donné - au moment où la direction faisait monter la pression à dessein.

KP1LOPdg

KP1LOPdgverso

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans Limay KP1
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 10:08

Le tribunal n'a pas suivi les demandes de la direction qui voulait faire reconnaître "l'entrave à la liberté du travail" et exigeait notamment une astreinte de 150 euros par heure.

Après la rencontre entre les représentants des salariés et le Sous-préfet de Mantes la Jolie, ce dernier a désigné un médiateur (ce que demandait la CGT) en la personne de l'inspecteur du travail. Et les négociations (refusées jusqu'alors par la direction de l'entreprise) ont pu commencer.

Si les salariés ont bien observé les termes d'une sorte de pré-accord permettant la poursuite des négociations (laisser sortir 6 camions le matin), tel n'a pas été le cas de la direction.

Non seulement elle ne reconnaissait plus hier les termes de ce pré-accord mais des huissiers se sont présentés devant l'entreprise pour apporter avec eux des lettres de licenciements pour faute lourde (la grève?) ou d'autres sanctions.

Face à leur direction, décidée à tenter de laisser pourrir la grève, les salariés ont pu compter sur l'aide de l'Union locale CGT et des entreprises environnantes.

J'ai, de mon côté, lors de ma troisième visite hier soir, réaffirmé mon soutien à ce mouvement juste et complètement légitime.

En grève depuis le mardi 4 octobre, les salariés ont entamé mardi dernier leur troisième semaine de grève. Non seulement le mouvement ne s'est pas affaibli mais il s'est amplifié et est largement majoritaire dans l'entreprise.

Les salariés ont également besoin maintenant du soutien des autres salariés et de la population de la région mantaise en général.

Vous pouvez leur rendre visite ==> KP1, route de Meulan à Limay.

Vous pouvez les aider financièrement en adressant vos dons à: Union locale CGT, solidarité KP1, 19 rue de la Vaucouleurs à Mantes la Ville.

Nouvelle exposition IMGP0002

Hier, 16h00. La détermination est intacte. La direction doit maintenant sortir de son obstination et les respecter.

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans Limay KP1
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 16:17

Mardi 11 octobre le Tribunal de Grande Instance de Versailles a été saisi par la direction de l'entreprise pour déclarer la grève illicite. La direction souhaitait une ordonnance immédiate afin de casser la grève. Le tribunal a reporté sa décision au 14 octobre afin de favoriser les négociations.

De son côté, la mobilisation s'amplifie puisque de nouveaux salariés (du bureau d'études notamment) ont rejoint le mouvement.

La solidarité aussi comme cela a été le cas avec les manifestants du 11 octobre qui, après la manifestation parisienne, ont fait passer leurs deux cars devant l'entreprise afin d'apporter leurs soutiens moral et financier.

KP1

Ci-dessous, les deux derniers tracts des salariés en mouvement. Cliquez deux fois sur les images pour les agrandir.

1KP1recto

1KP1verso

2KP1

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans KP1 Limay
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 16:14

Communiqué du Maire

Après être allé à la rencontre des grévistes de KP1 à Limay lundi 10 octobre, le Maire réaffirme son soutien aux salariés de l’entreprise en grève pour l’augmentation de leurs salaires et l’ouverture immédiate de négociations. Les légitimes revendications de ces salariés doivent être entendues par la direction de l’entreprise et leurs droits respectés. 

Eric ROULOT

Maire de Limay

Mardi 11 octobre 2011

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans KP1 Limay
commenter cet article
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 11:01

Depuis mardi dernier, les salariés sont en grève reconductible notamment pour l'augmentation de leurs salaires.

Nouvelle-exposition-IMGP0005.JPG

Vendredi 7 octobre, je me suis rendu sur place pour leur apporter mon soutien. Samedi 8 octobre, avec Jean-Claude Delval, dirigeant de la section de Mantes la Jolie du PCF, je suis revenu pour leur donner à voir la déclaration que je venais de rédiger.

Vous la trouverez reprise ci-dessous (vous pouvez aussi cliquer deux fois sur l'image ci-dessous pour l'agrandir)

ENTREPRISE KP1 à LIMAY

La répression anti-CGT cachait 

bien la peur de la direction.


Depuis le mardi 4 octobre, une majorité de salariés de l'entreprise KP1 à Limay observe un mouvement de grève reconductible.

La direction a tenté tout d'abord de se débarrasser du syndicat CGT que les salariés venaient de se donner. Et pour cause! Celui-ci a rempli sa mission de défense des salariés en démontrant notamment, chiffres à l'appui, que les salariés de KP1 Limay étaient payés largement en dessous des salariés des autres sites.

La direction les voulaient corvéables à merci. Elle n'avait qu'une peur: celle qu'ils ne l'acceptent plus et se donnent les moyens de l'exprimer. Les salariés, avec la création de leur syndicat CGT, lui ont donné la réponse qu'elle méritait.

Mon soutien va naturellement aux salariés de KP1 Limay en mouvement. 


Je soutiens les salariés qui veulent garder la tête haute.


Le 3 octobre 2011, le Directeur des ressources humaines (DRH) a ouvertement insulté les délégués: "je vais m'occuper personnellement et vous allez me le payer cher".

Depuis, la direction a utilisé tous les moyens possibles pour tenter d'étouffer le mouvement: pressions et menaces sur les délégués syndicaux, police, huissier de justice, convocation de salariés devant le tribunal…

Les salariés n'ont pas cédé. Au contraire, le mouvement s'est amplifié. Ils réclament leurs droits : celui d'être respecté, celui d'être rémunéré convenablement.

Ils ont bien raison.


L'augmentation des salaires est une revendication juste et légitime.


Ce ne serait qu'une mesure de justice. Il n'y a aucune raison pour que le même travail réalisé sur des sites différents ne soit pas rémunéré de la même manière.


C'est un besoin pour les salariés, leurs familles et notre société tout entière. C'est d'abord un besoin pour les salariés et leurs familles et une revendication tout à fait légitime que celle de pouvoir, avec son salaire, se loger, se vêtir, se nourrir convenablement.

C'est aussi un besoin pour toute notre société. Des salariés mieux payés, c'est aussi faciliter la relance économique par la consommation. C'est, à la clef, des créations d'emplois.

L'augmentation des salaires, c'est aussi des cotisations sociales (salariales et patronales) plus importantes. Nos retraites, la sécurité sociale, les rentrées fiscales … ne s'en porteront que mieux. Et la création d'emplois multipliera ces bénéfices attendus.


Plutôt que de s'en remettre aux remèdes éculés de nos "donneurs de leçons" en économie qui, comme en Grèce, affirment soigner le mal en privatisant, en licenciant et en augmentant les impôts au nom de l'Europe, n'est-il pas temps de redonner à notre économie un but essentiel: satisfaire les besoins de notre population et de ses salariés.


A leur échelle, les salariés de KP1 ont fait ce choix logique. A nouveau, je leur réaffirme tout mon soutien face à une direction sectaire et méprisante.


Mantes la Jolie, le 8 octobre 2011

Marc Jammet.

KP1

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans KP1 Limay
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher