Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Conseil municipal du 30 septembre. IFEP, marché du Val-Fourré et procédure judiciaire ? Le maire ne répond pas.

10 Octobre 2019, 08:59am

Publié par Marc Jammet

La délibération soumise aux élus concernait le rapport d'utilisation des diverses dotations (solidarité urbaine, fonds de solidarité des communes).

Comme ces subventions sont "fléchées", la commune qui les reçoit doit justifier de leur utilisation. 

Comme le prouve le rapport lui-même (en lien ci-dessous), la droite locale a utilisé ces subventions pour faire ce qu'elle n'avait pas fait depuis des années (rénovation des bâtiments notamment) non pas parce qu'elle ne pouvait pas mais parce qu'elle avait fait d'autres choix (promoteurs immobiliers, emprunts toxiques …).

Demeurent également d'autres questions:

  • l'IFEP (Association habilitée "prévention spécialisée"). Pourquoi l'IFEP est-elle aussi impénétrable ? Est-il vrai que l'association procède actuellement à des recrutements (et notamment d'ex placiers du marché du Val-Fourré ? Ce qui est drôle c'est que le maire a soutenu que l'association devait observer la confidentialité (sic, ce n'est pas la seule et cela n'a jamais empêché de rendre des comptes aux élus) et que, lui-même, ne savait pas. SAUF QUE: en territoire Seine-Aval, le nouveau Directeur délégué 78 n'est autre que … Monsieur EL HAIMER, également Premier adjoint, présent ce soir mais … resté muet (voir en lien).

 

  • La procédure judiciaire (marché du Val-Fourré). La droite locale ose vraiment tout. Elle justifie l'utilisation des fonds pour la prévention de la délinquance … au marché du Val-Fourré. S'il s'agit de la délinquance en col blanc, c'est un peu osé tout de même. J'ai donc évoqué à nouveau les arrestations, l'enquête judiciaire en cours et demandé à nouveau au maire pourquoi il s'obstinait à ne pas se porter civile au nom de la municipalité dans cette affaire. Que croyez-vous qu'il répondit ? RIEN. 

Vous trouverez, ci-dessous, mon intervention.

" Ce rapport n'est pas inintéressant, bien sûr, en ce qui concerne les actions éducatives, la rénovation d'équipements publics … qui de fait se substituent au budget municipal stricto-sensu qui aurait dû les prévoir depuis longtemps quand on voit dans quel état on les a laissés.

Mais là évidemment, quand on doit engager plusieurs millions d'euros pour rembourser des emprunts toxiques, on ne peut pas tout faire.

Par ailleurs, je me félicite de la pérennisation de la mission du travailleur social au commissariat. Surtout au moment où le financement de ces missions est remis en cause.

Demeurent évidemment quelques questions:

EMPLOI. A part des bons sentiments, on n'a rien. Combien d'emplois créés ? Quels statuts ? Où sont les chiffres ?

PREVENTION DE LA DELINQUANCE. Et vous osez citer le marché du Val-Fourré. Je parle bien-sûr de la délinquance en col blanc. Il y a eu des arrestations, des liquidités injustifiées, des suspicions de chantage auprès des commerçants … et à ma connaissance vous refusez toujours de vous porter partie civile.

LES AGENTS DE MEDIATION. J'avais demandé à l'IFEP de pouvoir participer en tant qu'élu à l'une des ces missions. On m'a invité à une réunion des correspondants de nuit, avec le délégué du Préfet. Réunion très intéressante - et j'en remercie mon collègue Monsieur DAFF - mais ce n'est pas la même chose que ce que j'avais demandé. 

Pourquoi l'IFEP est-elle aussi impénétrable ? Est-il vrai qu'un de nos collègues en est devenu le responsable départemental ? Est-il vrai que l'association procède actuellement à des recrutements d'anciens placiers du marché du Val-Fourré ?

Sur l'ensemble de cette délibération, il y aurait beaucoup à dire mais je vais m'arrêter là.

En résumé, à nouveau, un besoin de transparence, de chiffres objectifs et vérifiables pour pouvoir se faire une idée."

Conseil municipal du 30 septembre. IFEP, marché du Val-Fourré et procédure judiciaire ? Le maire ne répond pas.
Conseil municipal du 30 septembre. IFEP, marché du Val-Fourré et procédure judiciaire ? Le maire ne répond pas.
Conseil municipal du 30 septembre. IFEP, marché du Val-Fourré et procédure judiciaire ? Le maire ne répond pas.
Conseil municipal du 30 septembre. IFEP, marché du Val-Fourré et procédure judiciaire ? Le maire ne répond pas.
Conseil municipal du 30 septembre. IFEP, marché du Val-Fourré et procédure judiciaire ? Le maire ne répond pas.
Conseil municipal du 30 septembre. IFEP, marché du Val-Fourré et procédure judiciaire ? Le maire ne répond pas.

Commenter cet article