Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet.

UNE GAUCHE DEBOUT. 60 propositions pour Mantes la Jolie

16 Février 2014, 10:27am

Publié par Marc Jammet

Vous trouverez, ci-dessous, le contenu de mon intervention lors de la conférence publique que nous avons organisée hier en présence d'un peu plus de 40 personnes.

CIMG0207

60 propositions pour Mantes la Jolie

UGD Cliquez sur l'image pour retrouver l'intégralité de nos 60 propositions 

 

Je souhaite tout d’abord vous remercier d’être venus à la présentation de nos 60 propositions pour Mantes la Jolie.

 

Nous avons fait le choix de vous présenter 60 propositions plutôt que de vous appeler à voter pour des candidats.

Nous ne regrettons pas ce choix, surtout au vu de ce qui se passe dans les autres listes à droite – comme à gauche d’ailleurs malheureusement.

 

C’est cette démarche que nous avons entamée dès le mois d’octobre de l’année dernière en invitant les Mantais qui voulaient se bouger pour leur ville à réfléchir, à concevoir des propositions pour Mantes la Jolie.

 

C’est cette même démarche qui nous a conduit à proposer un vrai débat public avec toutes les sensibilités de gauche de Mantes la Jolie autour de ce que pourrait – de ce que devrait être l’action d’une municipalité de gauche.

 

Nous pensions – et nous le pensons toujours – qu’un tel objectif était de nature à taire un petit peu la bataille des égos que l’on voit se développer un peu partout autour de nous.

 

Cette démarche, nous l’avons poursuivie jusqu’au bout.

Jusqu’au moment où si nous nous ne décidons pas, un vrai projet réalisable mais enthousiasmant ne pourra plus être proposée aux Mantais.

 

L’HEURE EST DONC VENUE.

 

Je voudrais remercier sincèrement tous les militants – encartés ou pas (et il n’y a pas besoin d’être encarté pour être militant, les différentes actions, comme pour notre hôpital, l’ont bien montré), tous les Matais qui nous ont aidé à réaliser, à construire les 60 propositions que nous rendons publiques aujourd’hui.

 

Permettez-moi encore un petit aparté.

 

Nous avons une droite locale au pouvoir depuis 19 ans, qui est pratiquement battue à chaque élection nationale et qui réussit à se maintenir à chaque élection locale.

 

Elle dispose pour cela de réseaux puissants, de moyens de pression.

Mais elle dispose aussi, en face d’elle, d’une opposition qui n’a souvent rien d’autre à opposer à ses projets que la proposition de faire élire d’autres femmes, d’autres hommes.

 

C’est la raison pour laquelle il faut à la gauche un vrai projet.

 

LES IMPOTS LOCAUX.

 

La droite s’est fait élire en promettant qu’ils n’augmenteraient pas. Ils ont augmenté en moyenne de 42% en 6 ans.

Toute l’opposition a voté contre. Cela veut dire que nous pensions que l’on pouvait faire autrement.

 

Nous, nous y avons travaillé.

 

Les plus grosses dépenses qui ont hypothéqué les finances de la Ville (projet de rénovation urbaine) vont s’achever prochainement.

6 millions d’euros en 2014, 2 millions en 2015, quelques dizaines de milliers d’euros en 2016.

A une condition : qu’on ne se relance pas dans nouvelle opération immobilière comme le soi-disant écoquartier qui, là, se traduirait forcément par une explosion de nos impôts locaux – et je pèse mes mots.

 

Nous, nous proposons d’utiliser cet argent qui va être à nouveau disponible :

-          Pour moitié à la baisse des impôts locaux (avec le rétablissement de l’allègement général à la base à un taux de 15%)

-          Pour moitié à la satisfaction des besoins – en commençant par nos écoles.

 

LA CAMY.

 

C’est la nouveauté de cette élection, vous voterez avec le même bulletin de vote pour la liste à la municipale et pour nos représentants à la CAMY (27 + 2 suppléants).

 

Tout le monde a pu voir cette guerre des égos entre un maire et le président de la CAMY, destructrice.

 

Nous pensons, nous, qu’il faut respecter chacune des communes – mêmes petites – composant la CAMY – y compris la nôtre.

 

Ce sont les débats qui doivent prévaloir sans que jamais personne n’impose sa volonté aux autres.

 

Et il y a de grandes choses à faire ensemble, dans la CAMY mais aussi avec des commues qui n’en sont pas membres.

 

 

NOTRE PRIORITE : LES ECOLES.

 

Il suffit de lire la dernière édition du Courrier de Mantes pour avoir une idée de l’état dans lequel on les a laissées.

 

Un tableau qui s’effondre sur l’institutrice à Pierre de Coubertin parce que les visseries n’allaient pas avec les tableaux et qu’on les a fixés quand même. Des rats à l’école des Mimosas (après Sévigné … et je pourrais aussi évoquer Jules Verne où les enfants n’ont pas accès à l’eau dans toute l’école depuis des années …).

 

On ne peut pas laisser traiter nos enfants comme cela.

 

Nous nous engageons à faire réaliser un audit sur l’état de nos écoles et à programmer les travaux nécessaires.

 

Nous nous engageons à maintenir un réseau d’écoles de proximité et à mettre en chantier – durant le mandat – les deux écoles qui sont nécessaires au Centre-Ville et à Gassicourt.

 

LE DROIT A LA SANTE.

 

Nous nous engageons à refuser toute privatisation d’un des services de notre hôpital et à faire re-déposer par celui-ci un dossier d ‘ouverture d’une unité de cardiologie interventionnelle.

 

UNE VILLE POUR TOUS.

 

-          Pour nos aînés (avec la construction nécessaire d’EHPAD)

-          Pour le monde du handicap

-          Pour tous. Je pense notamment à la cantine scolaire avec son retour en régie municipale. Cela n’est pas une lubie. C’est le seul moyen de développer une politique sociale qui garantisse des repas sains et équilibrés pour chacun de nos enfants. Qui peut rapidement déboucher sur la constitution d’une véritable châine alimentaire avec les producteurs de notre région.

Et nous veillerons particulièrement à limiter la participation financière des familles. Nous proposons par exemple de réaliser 100.000 euros d’économies sur les indemnités du maire et des adjoints. Nous les consacrerons à cette baisse soit 17%.

Nous mettrons cette proposition en place dès la première année.

C’est cela notre conception des élus – pour servir les mantais, pas pour faire une carrière professionnelle.

 

L’EMPLOI ET LES COMMERCES.

 

Il ne s’agit pas de dire n’importe quoi et promettre n’importe quoi (circuit F1 il y a quelques années qui a fini par laisser une ardoise de plusieurs centaines de milliers d’euros).

 

Mais une municipalité a des moyens d’action.

 

Nous proposons la création d’un service municipal de l’emploi.

 

Pourquoi ? Chaque année, ce sont des centaines de salariés qui partent en retraite et ne sont pas remplacés.

L’idée est de prendre contact avec ces entreprises, de regarder avec elle et les syndicats, quand ces salariés vont partir en retraite.

D’obtenir que ces emplois ne soient pas supprimés, en échange de quoi, plusieurs mois auparavant, nous mettrons en place des formations qualifiantes afin de pourvoir ces emplois.

 

Nous nous attacherons aussi à défendre nos commerces de proximité, à maintenir et à développer nos marchés – nous pensons notamment à Gassicourt, quartier un peu oublié par les commerces, avec la mise à l’étude d’un marché fermier sur la place Sainte-Anne ou Paul Bert par exemple.

 

LA SECURITE.

 

Il faut être clair : la sécurité des biens et des personnes est un droit républicain – et nous allons nous y attacher.

Des actions de préventions

Une augmentation des effectifs de police nationale pour développer l’îlotage au plus près des gens.

La lutte contre le trafic de drogue, pour le démantèlement des filières tout en prévoyant un accompagnement social et thérapeutiques pour les toxicomanes qui en sont les premières victimes.

 

UNE VILLE HUMAINE A TAILLE HUMAINE.

 

C’est pour nous un impératif.

 

Nous n’avons pas cette ambition de construire et de densifier partout mais que l’on vive mieux à Mantes la Jolie et dans des conditions décentes.

 

Nous stopperons tout projet immobilier supérieur à 10 logements (c’est comme cela qu’une ville grandit – à son rythme) tout en garantissant à chacun ses droits – locataires comme propriétaires.

 

GESTION DE L’EAU.

 

Nous engagerons le processus de retour en régie publique avec un volume d’eau gratuit pour chacun des habitants.

 

Le droit à l’eau, c’est aussi le droit à la dignité pour tous. Nous re-créerons un lieu de bain-douches et nous installerons des toilettes publiques gratuites dans chacun de nos quartiers.

 

LA CITOYENNETE.

 

CIMG0209

 

Là, le problème n’est pas d’en parler – ça c’est facile – mais de la mettre en œuvre – ça semble plus difficile pour certains.

 

Nous proposons notamment de soumettre à référendum tout projet d’ampleur engageant notre ville sur le long terme (écoquartier par exemple) et nous nous engageons à nous soumettre à l’avis que les mantais auront exprimé.

 

Voilà  grossièrement brossées nos propositions.

 

Elles sont cohérentes, sérieuses, réalisables.

 

FACE A LA DROITE, C’EST PROJET CONTRE PROJET.

 

Après plusieurs marches. La droite est puissante et nous ne croyons pas à la méthode coué.

 

Notre objectif est d’arriver en tête de la gauche pour mettre la droite locale en ballotage !

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS

 

Et il ya une autre condition à cela : c’est que les électeurs puissent avoir le droit de faire leur choix.

 

A ce jour, nous ne sommes pas assurés de pouvoir déposer une liste de 43 candidats (21 femmes et 22 hommes).

 

Je ne méconnais pas les pressions, l’air ambiant et quelque peu délétère à Mantes la Jolie, les craintes qui s’expriment  … mais nous appelons les Mantaises et aux Mantais au COURAGE en nous permettant maintenant de déposer notre liste, en permettant à tous les Mantais d’exprimer DEMOCRATIQUEMENT le choix qu’ils feront.

 

Nous partons tard mais c’est le choix démocratique et de débat que nous avons fait en toute connaissance de cause.

 

Ensemble nous pouvons, nous allons y arriver.

 

Mesdames, Messieurs, je vous remercie de votre attention.

 

Commenter cet article