Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Rue Fernand Bodet. Immondices et seringues.

28 Juin 2011, 07:31am

Publié par Marc Jammet

Alerté à nouveau par les voisins, je me suis rendu hier dans la propriété située entre le 29 et le 31 rue Fernand Bodet.

Aux dangers potentiels que j'avais déjà soulignés auprès du Maire (sans réponse depuis le 31 mars) et du Sous-préfet, s'y ajoutent un amoncèlement d'immondices dans un petit cabanon ouvert et des seringues traînant sur le sol du jardin.

Il n'est que temps que les autorités se décident à réagir. Pour ma part, moins que jamais, je ne suis pas décidé à accepter cet immobilisme.

Vous trouverez, ci-dessous, deux photos prises hier ainsi que le courrier que j'adresse, ce jour, au Maire de Mantes la Jolie et au Sous-préfet, représentant de la République dans l'arrondissement de Mantes la Jolie.

IMG0057A

IMG0060A

 

Courriers adressés au maire et au Sous-préfet de Mantes la Jolie.

Je me permets à nouveau d'attirer votre attention sur la propriété dangereuse sise rue Fernand Bodet (entre les numéros 29 et 31).

Lors d'un courrier précédent, j'avais évoqué les risques qu'engendrait cette propriété au détriment de la sécurité publique et notamment celles des nombreux enfants fréquentant le quartier (proximité de deux écoles primaire et maternelle).

Alerté à nouveau par les voisins, je me suis rendu sur place le lundi 27 juin et j'ai, non seulement pu constater à nouveau les dangers potentiels qu'elle recelait mais en découvrir d'autres.

A cet effet, vous pourrez constater à la vue des deux photos que j'ai prises, l'état de délabrement - au mépris total de l'hygiène et de la sécurité, à l'intérieur du petit cabanon (ouvert) situé à l'arrière du jardin ainsi que deux "corps de seringue", visiblement destinés à l'injection de drogues, traînant sur le sol du jardin, côté 31 de la rue.

Aussi est-ce la raison pour laquelle je me permets à nouveau d'insister auprès de vous afin que des mesures de mise en sécurité publique soient prises dans un délai rapproché.

En espérant que ma démarche retiendra votre attention et en vous remerciant par avance de bien vouloir me tenir informé des suites que vous donnerez à mon courrier, je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes sentiments distingués.

Marc Jammet

Commenter cet article