Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal et communautaire de Mantes la Jolie

Mantes la Jolie. OUI. Une municipalité de gauche peut et doit faire autrement.

8 Janvier 2014, 22:56pm

Publié par Marc Jammet

info             GD

Cliquez sur les images pour retrouver les fichiers correspondants

 

Oui. une municipalité de gauche

peut et doit faire autrement.

 

A gauche l’élection municipale à Mantes la Jolie ne doit pas se réduire à une discussion politicienne.

 

Cela fait maintenant 19 ans que notre ville est gérée par une droite particulièrement clientéliste, communautariste et affairiste.

La politique qu’elle a menée a aggravé les inégalités (suppression de l’abattement général à la base qui pénalise les moins fortunés pour la taxe d’habitation), affaibli encore davantage le droit pour chacun de se loger décemment (1.200 destructions de logements sociaux, hausse spéculative des loyers), cassé et mis à mal l’emploi, la santé avec notamment les menaces qu’elle a fait planer pendant 3 ans sur notre hôpital public et son service de cardiologie, réduit à sa plus simple expression l’action sociale mais aussi frappé les actions culturelles et sportives …..

 

Les Mantais ne comprendraient pas qu’à gauche on continue à refuser de débattre alors que les besoins d’une autre politique sont aussi importants.

 

Pour ma part, je pense que des engagements précis doivent être pris publiquement : la baisse des impôts locaux, une véritable concertation pour tout projet d’ampleur qui engagerait la ville durablement (à commencer par l’écoquartier), le développement de notre hôpital public et le refus de toute privatisation totale ou partielle d’un de ses services, le maintien des établissements scolaires de proximité et la création de ceux qui s’avèrent nécessaire au Centre-Ville et à Gassicourt, le retour de la gestion de l’eau en régie publique intercommunale, l’action pour baisser les loyers et avancer pour le droit de chacune et chacun de se loger décemment.

 

On peut ne pas être d’accord. Mais je pense qu’il faut en débattre publiquement, écouter ce que les Mantais ont à dire, à proposer et, pourquoi pas, se mettre d’accord sur un véritable programme progressiste et engager aussitôt la construction d’une liste de rassemblement à gauche sans exclusive.

Il n’est pas trop tard mais il ne faut plus tarder.

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE.

 

Election municipale. Rencontre avec Rama SALL

et proposition d’un débat public à gauche.

 

Rama SALL et moi-même nous sommes rencontrés mercredi 11 décembre 2013.

 

A cette occasion, j’ai réaffirmé la nécessité d’engagements précis pris devant la population avant les élections : impôts locaux, consultation des Mantais sur le projet d’écoquartier, défense et développement de l’emploi industriel dans le Mantois, refus de toute privatisation de services de notre hôpital, maintien de tous nos établissements scolaires de proximité, retour en régie publique de la gestion de l’eau, coup d’arrêt à la densification de notre commune et le droit pour chacun de se loger décemment.

 

Nous avons convenu de nous tenir réciproquement informés et de maintenir le dialogue ouvert entre nous.

 

Par ailleurs, Rama SALL m’a également confirmé que la condition posée par Nathalie Coste pour un éventuel rapprochement entre le PS et Décil dès le premier tour était le refus de ma présence dans la liste, au premier comme au deuxième tour.

 

Je pense  qu’il ne faut pas se tromper d’adversaire politique. Pour tous à gauche, celui-ci doit rester la droite et son extrême.

 

Plutôt que des invectives en « cercle fermé », n’est-il pas temps enfin d’échanger à gauche des arguments - publiquement - et avec la participation de tous les Mantais qui le souhaiteront ?

La gauche locale doit avoir ce courage.

 

C’est la raison pour laquelle je propose à Rama Sall (PS) et Nathalie Coste (Décil-Les Verts) que nous organisions ensemble, courant janvier 2014, un débat public où seraient débattues, avec la participation des Mantais présents et en toute transparence, les orientations et les décisions que devrait prendre une municipalité de gauche.

 

Je pense notamment aux impôts locaux et à la dette, à l’emploi, à la santé, à nos établissements scolaires, au logement et à l’urbanisme, à la gestion de l’eau, à la sécurité, à la circulation et à la voirie, à la politique sociale, à la culture et au sport sans oublier l’action au sein de la CAMY.

Ce débat pourrait être animé, avec son accord, par un(e) journaliste d’un média écrit ou parlé de notre région.

 

Un tel débat public – avec toutes les sensibilités de gauche – serait à la fois « une première » démocratique dans notre région et de nature, sans doute, à bousculer la donne au premier comme au deuxième tour face à une droite qui croit déjà avoir partie gagnée.

 

 

Mantes la Jolie le 12 décembre 2013.

 

Marc Jammet

Conseiller municipal de Mantes la Jolie

 

 

Si vous le souhaitez, à l’élection municipale de mars 2014 à Mantes la Jolie…

Une gauche debout

pour renouer avec l’espoir


 

 

 

D’un gouvernement à l’autre, chacun de nous voit avec angoisse les difficultés augmenter : montée du chômage, augmentation des impôts pour les salariés et les ménages, blocage des salaires, réforme des retraites, privatisations …

 

A Mantes la Jolie, entre la droite locale qui critique ce qu’elle approuvait auparavant du gouvernement et une partie de la gauche qui accepte aujourd’hui ce qu’elle condamnait hier,

 

nous pensons qu’il y a besoin d’une liste claire

qui se déterminera en fonction des intérêts des Mantaises et des Mantais,

quels que soient les gouvernements en place.

 

  • Nous voulons valoriser et développer à Mantes la Jolie le désir de « vivre ensemble », le respect de chacun d’entre nous, l’égalité des droits et des devoirs, la laïcité. Nous combattons résolument le racisme et le rejet de l’autre attisés par le Front national, le communautarisme institué depuis des années par l’UMP et le Modem dans notre ville.

 

  • Nous voulons faire vivre la démocratie.

 

  • Nous nous prononçons pour des choix clairs : une ville à taille humaine qui promeut une véritable politique sociale et de développement des services publics utiles à toutes et à tous, qui défend résolument l’emploi et le tissu industriel dans le Mantois.

 

CELA PASSE PAR DES ENGAGEMENTS CLAIRS ET PRECIS DEVANT LA POPULATION.

SIX D’ENTRE EUX NOUS SEMBLENT INCONTOURNABLES.

 

  1. 1.      LA BAISSE DES IMPOTS LOCAUX. Elus nous nous engagerons à réintroduire l’allègement général à la base (150 euros d’impôt en moins pour chaque contribuable), à baisser la taxe d’habitation de 10% et à maintenir ensuite les taux d’imposition.

 

  1. 2.      UNE VERITABLE CONCERTATION SUR LE PROJET DEMENTIEL DE L’ECOQUARTIER FLUVIAL (6.000 logements inaccessibles pour la grande majorité des Mantais). Elus, nous nous engagerons à suspendre immédiatement ce projet et à organiser, dès le mois de septembre 2014, un référendum local ouvert à tous les Mantais.

 

  1. 3.      LE DEVELOPPEMENT DE NOTRE HOPITAL PUBLIC. Elus, nous nous engagerons à redéposer et à défendre la demande d’autorisation pour la cardiologie interventionnelle à l’hôpital de Mantes la Jolie, à refuser toute privatisation totale ou partielle d’un des services hospitaliers.

 

  1. DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DE PROXIMITE. Elus, nous nous engagerons à maintenir et à moderniser chacun de nos établissements scolaires, à réétudier l’ouverture d’une nouvelle école à Gassicourt, à refuser la fermeture du collège André Chénier. En 2014, élus nous refuserons de mettre en place la réforme des rythmes scolaires et nous agirons pour que les intérêts de nos enfants soient préservés.

 

  1. 5.      LA GESTION DE L’EAU. Elus, nous nous engagerons à œuvrer au retour de la gestion de l’eau en régie publique et à ce que la baisse du prix profite à chacun d’entre nous.

 

  1. 6.      LOGEMENTS. Elus, nous nous engagerons à agir pour la baisse du prix des loyers et pour le droit de de se loger décemment pour chacune et chacun des Mantais.

 

Nous avons besoin de vous.

 

Plutôt que de disserter éternellement sur la citoyenneté sans jamais la mettre en œuvre, nous, nous voulons la faire vivre – sans attendre.

 

Vous approuvez nos engagements ? Alors nous vous proposons de construire ensemble cette liste capable de renouer avec l’espoir à Mantes la Jolie.

 

 

 

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

 

A vous la parole.

 

D’après vous, à quels besoins devrait répondre prioritairement notre prochaine municipalité ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Les premiers signataires : ARSLAN Félicienne, BENABDELLAH Mohamed, BENMAKLOUF Djemaï, BETAILLE Janine, BODET Colette, BODET Michel, CANOVILLE Christian, CAUVIN Aline, DELVAL Jean-Claude, DELVAL Lucia, GAUVRIT Suzanne, GOMIS Soir, GOMIS Julienne, FORESTIER Michel, HERVE Armelle, JAMMET Marc, JAURIETTA Léonore, JOANNIC Xavier, LEFEVRE Joëlle, LEFEBRE Marcel, LLORENTE Marie, MANANT Joëlle, MASSARD Jean-Noël, MASSARD Régine, MENDEZ Buba, LEGENDRE Andrée, RADUREAU Carole, RUAUX Claude, RUAUX Marie-Claude, SALL Alassane, TIHY Annick

 

Rejoignez les signataires pour construire ensemble cette liste

 

 

Nom et prénom : ………………………………………

Adresse : ……………………………………………………………………………………………….

Téléphone/E-mail : …………………………………………………..

 

Davantage d’informations è http://www.marcjammet.fr

A retourner à : Marc Jammet, 31 rue Pierre Curie 78200 Mantes la Jolie ou marc.jammet@wanadoo.fr

 

 

 

Commenter cet article