Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet.

Ecole Sévigné. Poteau dangereux toujours pas enlevé malgré les demandes des parents

24 Juin 2013, 20:57pm

Publié par Marc Jammet

Vous trouverez, ci-dessous, le courrier que j'envoie aujourd'hui au maire de Mantes la Jolie (pour retrouver le fichier, cliquez ici)

 

Monsieur le Maire,

 

            J'ai rencontré dernièrement plusieurs parents d’élèves de l’école Madame de Sévigné qui m’ont dit être confrontés à deux problèmes récurrents malgré la fréquence de leurs demandes restées sans réponses.

 

Il en est ainsi d’un poteau de poubelle (sans poubelle) émergeant au milieu de la cour de récréation et ayant déjà provoqué deux accidents. Ce poteau, malgré les promesses municipales, n’est toujours pas retiré.

 

Il en est ainsi toujours de la cour de récréation toujours jonchée de fientes de pigeon et nettoyée épisodiquement. J’ai, à ce sujet, exprimé mon accord avec l’une de vos décisions visant à installer des pigeonniers pour réguler l’espèce et les désagréments qu’elle provoque. Pour autant, traiter le problème en amont ne signifie pas pour autant ne rien réparer des conséquences actuelles.

 

Alors qu’il y a quelques mois, votre maire-adjointe chargée de l’éducation annonçait par voie de presse un plan exceptionnel de rénovation des écoles d’un montant de un million d’euros (qui à ma connaissance n’a jamais été présenté ni voté en Conseil municipal), ces dysfonctionnements m’apparaissent inacceptables du point de vue de l’intérêt des enfants, des parents et du personnel enseignant.

 

Aussi est-ce la raison pour laquelle je me permets à nouveau d’intervenir afin que vous preniez en considération ces demandes réitérées de la part des parents d’élèves.

 

            Vous en souhaitant bonne réception, je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes sentiments distingués.

 

Marc Jammet

 

Copies :

-          Monsieur le Directeur de l’école

-          Les parents d’élèves m’ayant saisi.

 

Commenter cet article