Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Droit de réponse adressé au Courrier de Mantes et au site Internet "Actu.fr" par Marc JAMMET.

7 Juin 2021, 15:43pm

Publié par Marc Jammet

*********************

Droit de réponse adressé au Courrier de Mantes et au site Internet "Actu.fr" par Marc JAMMET.

« Mis en cause personnellement dans deux articles successifs et identiques publiés par le site Internet « Actu.fr » et « Le Courrier de Mantes », conformément à l’article 6 iv de la loi n° 2004 – 575 du 21 juin 2021 2004 pour la confiance dans l’économie numérique dite LCEN et à l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881, je vous demande instamment la publication du présent article à « la même place et en mêmes caractères que les articles précités ».

Le 1° juin 2021 (« Actu.fr ») et le 2 juin 2021 (Le Courrier de Mantes), l’article intitulé « Yvelines. Mantes-la-Jolie : un conseiller d’opposition divulgue des informations confidentielles » et dans lequel je suis nommé à plusieurs reprises, comporte plusieurs inexactitudes et omissions.

  1. La décision prise par la commission consultative des services publics locaux n’est pas récente, elle l’a été le 5 janvier 2021. Les documents n’ont été accessibles sur mon blog que le 5 avril 2021 et, contrairement à ce qu’indique l’article, sans que leur communication par le maire à tous les élus n’ait été précédée d’un quelconque avertissement.
  2. Contrairement à ce qu’indique Madame Céline Evain qui a repris sans les vérifier les propos de Monsieur Jean-Luc Santini, la CADA (commission d’accès aux documents administratifs) considère que « les délibérations et arrêtés municipaux sont intégralement communicables. Il en de même pour les procès-verbaux de la commission consultative des services publics locaux, qu’ils portent sur l’ouverture des offres ou l’analyse des offres préalables à la négociation (avis du 31 août 2006. Mairie de Trets. Référence : 200 63 298.
  3. Sur un article comportant 3.500 signes (sans compter les photos), il n’est fait référence à mes propos que sur 500 signes. Encore ceux-ci ont-ils été tronqués ou non-repris volontairement. Il en est ainsi de la perte sèche pour la Ville de 700.000 euros à l’année avec la délégation de service public.
  4. Madame Evain indique que les utilisateurs des parkings ne pourront pas bénéficier pendant deux mois de la baisse temporaire des tarifs prévue par Intertechnique. C’est inexact. De l’aveu même du Maire, la signature du contrat de délégation prévue le 2 juin le sera … le 3 juin !
  5. Madame Evain qui dit avoir suivi le conseil municipal du 31 mai 2021 passe sous silence les insultes, le mépris, les refus (illégaux) de prises de parole dont ont été victimes Binta SY et moi-même lors d’un conseil qui ressemblait plus à un procès politique monté de toutes pièces qu’à un débat démocratique dans une institution républicaine.
  6. Madame Evain passe également sous silence ce que nous avons malgré tout réussi à dire : la société Indigo perçoit en stationnement de surface (parcmètres) chaque année plus d’un million d’euros de recettes et n’a jamais rien reversé à la Ville. Intertechnique, la nouvelle société retenue, n’aura même plus à se justifier puisqu’en échange de tarifs moindres et provisoires (6 mois), elle ne reversera rien à la Ville. Nous estimons cette perte de recettes à 700.000 euros à l’année – ce qui a motivé, le 19 avril dernier, notre vote contre.
  7. Le conseil municipal du 31 mai, convoqué sans en informer les élus de notre groupe par mails personnels un lundi à 16h00, ressemble à s’y méprendre à un contre-feu allumé par une droite locale embourbée dans des affaires judiciaires à répétition et dont le Premier adjoint vient d’être mis en examen pour « subornation de témoins » et placé sous contrôle judiciaire. Contrairement à ce qu’a annoncé Pierre Bédier lors du conseil municipal du 30 novembre 2020, personne ne nous empêchera de parler et d’informer. C’est en ce sens que j’assume totalement la démarche de notre groupe de publier régulièrement le contenu de toutes les délibérations et décisions prises par la majorité municipale, dans le respect des lois en vigueur. « 
Commenter cet article