Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Stationnements au marché du Val-Fourré. Un sentiment de mépris.

18 Avril 2021, 08:56am

Publié par Marc Jammet

Vous trouverez, ci-dessous, le courrier que j'ai adressé au Maire.

Monsieur le Maire,

            De nombreux Mantais m’ont sollicité à propos du stationnement lors des jours de marchés (mardis, vendredis et dimanches) au Val-Fourré.

Ils dénoncent l’insécurité qu’ils ressentent les jours des marchés forains.

La plupart des trottoirs sont inaccessibles aux piétons – et particulièrement les mamans, leurs enfants en bas âge et les poussettes éventuels. Du coup, elles doivent emprunter les chaussées aux alentours du marché.

Cette situation qui devait être temporaire se prolonge depuis le 13 février 2018, il y a maintenant plus de trois ans !

Depuis ce déménagement dans des conditions inadmissibles (il a fallu attendre plusieurs mois et mon intervention publique pour que la majorité municipale s’aperçoive que le terrain utilisé en face du collège André Chénier ne lui appartenait pas et procède à un échange de terrains avec un bailleur social pour se mettre en règle aux yeux de la loi), il est plus que dommageable qu’aucune étude sérieuse n’ait été menée alors même que les inconvénients s’accumulaient (sécurité des visiteurs, baisse drastique du chiffre d’affaires pour les commerçants du Centre commercial principal …).

Je vous propose que des solutions soient mises à l’étude rapidement pour répondre au problème :

  • Le réinvestissement de la dalle du Centre commercial principal qui permettrait de réduire la superficie des marchés,

  • La mise en place de places dédiées obligatoires pour les véhicules des commerçants après qu’ils ont déballé,

  • La pose de mobiliers urbains garantissant l’accès aux trottoirs pour les piétons.

La mise en œuvre de ces solutions devrait également s’accompagner d’une réflexion de fond et d’une concertation approfondie à partir des besoins exprimés par les habitants du quartier et des visiteurs du marché, quitte à remettre en cause les projets poursuivis jusqu’aujourd’hui : construction de plusieurs centaines de logements sur la dalle du Centre commercial principal, procédures d’expropriation prévues pour 2022 des commerçants sédentaires du Centre, gâchis des fonds publics par dizaines de millions d’euros pour un projet qui ferait que densifier un peu plus encore le quartier du Val-Fourré.

J’ajoute que l’état de l’électrification partielle du marché (signalé par Armelle Hervé sans qu’il n’y soit remédié 9 mois après malgré les risques évidents) ne peut qu’engendrer et faire grossir le sentiment de mépris par la majorité municipale ressenti par la population du quartier.

En l’attente de votre réponse, je vous prie de bien vouloir recevoir, Monsieur le Maire, mes salutations distinguées.

Stationnements au marché du Val-Fourré. Un sentiment de mépris.
Stationnements au marché du Val-Fourré. Un sentiment de mépris.
Stationnements au marché du Val-Fourré. Un sentiment de mépris.
Stationnements au marché du Val-Fourré. Un sentiment de mépris.
Commenter cet article