Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Conseil municipal du 14 décembre.  Nous ne cautionnons pas cette mascarade.

15 Décembre 2020, 09:29am

Publié par Marc Jammet

Conseil municipal du 14 décembre. 

Nous ne cautionnons pas cette mascarade.

Vous trouverez, ci-dessous, l’intervention prononcée par Marc Jammet au nom de notre groupe (débat sur le budget municipal).

Ce qui saute aux yeux dans les éléments que vous nous avez fournis, c’est que le budget est l’exacte traduction des éléments que vous nous avez présentés il y a deux semaines avec le débat d’orientations budgétaires.

C’est-à-dire que ce budget aurait pu être finalisé avant le débat d’orientations budgétaires – et, à notre avis, il l’a été.

Sans que vous ne teniez aucun compte de l’argumentation et des propositions que nous avons présentées – Armelle Hervé sur le DOB en lui-même, Bintah SY sur le besoin d’une aide sociale d’urgence, Mohamed MMADI sur la cantine gratuite pour exemples.

C’est votre droit le plus strict puisque vous êtes majoritaires. A vous de l’assumer devant les Mantais.

Et c’est notre droit de relever le manque de débat et d’écoute. Ce que nous assumons totalement.

Deuxième constatation. Ce budget est formel.

« Sur le papier il tient ». Mais il contient beaucoup trop d’incertitudes.

On ne sait même pas, par exemple, quelles sont les incidences du budget 2020 sur celui-là.

Les années précédentes, une part beaucoup trop importante des restes « non réalisés » du budget était ensuite intégrée au budget en cours (de 10 à 15 millions d’euros bon an mal an).

Cela vous a d’ailleurs été reproché dans le rapport de la Cour des comptes présenté ici en octobre dernier.

Autrement dit : vous annoncez des réalisations qui ensuite ne sont pas mises en œuvre.

Le tout sur fonds d’incertitudes financières – que vous remplacez par des évaluations.

C’est le cas pour les attributions compensatoires de la communauté urbaine qui ne les a votées jeudi dernier, des dotations de l’Etat (DGF – dotation globale de fonctionnement – et DNP – dotation nationale de péréquation – la DSU – dotation de solidarité urbaine) le tout portant donc sur 23 millions d’euros (sur un budget équilibré à 90 millions d’euros).

Et donc un emprunt d’équilibre – de 8 millions d’euros – que vous mobiliserez ou non suivant les besoins.

A notre avis, ce budget n’est pas sincère.

D’autant qu’il n’y a pas que ce budget qui n’est que formel.

Nous pensons à certains éléments annexes comme les délégations de service public où, après une commission de service public (que nous avons boycottée) convoquée jeudi dernier, vous avez prétendu faire l’analyse et valider les délégations de service public pour 2019 (avec un an de décalage !) des marchés forains, de la restauration scolaire, des crèches Diabolo-Mantes, A petits pas, Picoti Picota, la fourrière automobile, le stationnement.

Quant au repos dominical pour 2021 prévu aujourd’hui en point 18, vous demandez l’avis de la communauté urbaine alors que celle-ci, jeudi dernier, a soi-disant répondu à la demande de la Ville – demande qui ne sera pourtant officialisée qu’aujourd’hui !

Ce n’est pas la première fois que ce genre de pratiques a lieu mais aujourd’hui ce qui est formel se transforme en mascarade.

Pour nous ce ne sera pas une habitude car nous avons l’intention d’assumer totalement notre mandat mais nous avons décidé ce soir de marquer le coup.

Vous avez assez de courtisans pour faire passer toutes les délibérations sans examen sérieux, sans débat.

Mais pour ce qui nous concerne, nous ne participerons pas à cette mascarade et nous avons donc décidé de quitter cette salle après notre déclaration.

Vous trouverez ci-contre l'enregistrement du Conseil municipal: https://www.youtube.com/watch?v=z8Jut_eRNtA

Commenter cet article