Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Un toit c'est un droit. Samedi 14 novembre à 11h00 Palais de Justice de Mantes-la-Jolie

12 Novembre 2015, 07:15am

Publié par Marc Jammet

                                    UN TOIT, C’EST UN DROIT POUR TOUS !

Depuis la loi D.A.L.O.(Droit au logement opposable) du 5 mars 2007, l’Etat français s’en porte garant.

Depuis l’arrêt du Conseil d’Etat du 10 février 2012, l’hébergement d’urgence est reconnu comme une liberté fondamentale.

Et pourtant…

Principales victimes de la crise actuelle :

  • Les personnes mal logées reconnues prioritaires par la Commission de Médiation Départementale après une longue attente.

  • Les personnes menacées d’expulsion ou déjà expulsées par la force publique parce qu’elles n’ont pu régler leurs derniers loyers.

 

  • Les « sans-abri », les demandeurs d’asile non pris en charge par les centres d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) ou déboutés, les réfugiés économiques… tous justiciables d'un hébergement d'urgence à titre humanitaire.


La situation est dramatique en Ile de France!
 

En 2014, 545 000 personnes y étaient toujours en attente de logement social, alors que les logements" très sociaux" (PLAI) ne représentent que 20% des nouvelles constructions (toujours très insuffisantes).

Les Préfets sont régulièrement condamnés par les Tribunaux administratifs pour non application de la loi D.A.L.O car, en 2014, 53% des ménages reconnus prioritaires étaient toujours en attente.
 

Par ailleurs, la saturation du dispositif d'urgence est lourde de conséquences. La Fédération Nationale des Associations d'accueil et de Réinsertion sociale (FNARS) a établi qu'en décembre 2014, la moitié des personnes ayant appelé le SAMU Social ou 115, (majorité de familles avec enfants), n'a pas été hébergée.
 

Dans les Yvelines, c'est l'hébergement hôtelier qui est de plus en plus utilisé, solution onéreuse et particulièrement inadaptée pour les familles avec de jeunes enfants : précarité totale (renouvellement hebdomadaire), avec des problèmes d'hygiène alimentaire et de scolarité.

Nous n'acceptons plus que l'Etat se mette hors la loi et qu'un département riche comme les Yvelines ne puisse répondre aux besoins les plus élémentaires d'une partie croissante de sa population.

 

Le Collectif pour le respect de la loi DALO dans le Mantois et les Yvelines, vous appelle à manifester votre indignation, en vous rassemblant devant le Palais de Justice de Mantes-la-Jolie :

Le samedi 14 Novembre à 11 H.

 

Venez nombreux.

Association familles d'ici et d'ailleurs, ATTAC 78 Nord, CRIC, Confédération syndicale des familles des Yvelines, DAL du Mantois, Ensemble pour une gauche citoyenne, Eorope Ecologie les Verts du Mantois, LDH du Mantois, Nouvelle Donne Yvelines Nord Ouest, PCF Limay, PCF Mantes-la-Jolie, PCF du Mantois (Mantes-la-Ville- Rosny-Buchelay- Magnanville et alentours) Parti de Gauche.

Commenter cet article