Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Après la triche de WOLKSWAGEN, toujours moins de réglementations?

28 Septembre 2015, 21:58pm

Publié par Marc Jammet

"Laissez-nous tranquilles" se répand Mr GATTAZ, patron des patrons avec l'appui franc et massif de la droite mais aussi du gouvernement socialiste.

A l'entendre les règlements, le code du travail freineraient la liberté de créer des emplois.

 

Et pourtant il y aurait de quoi réfléchir justement sur ces réglementations ...

 

Wolkswagen est l'exemple type! L'entreprise a violé sciemment une de ces règlementations pour mieux s'enrichir au détriment de la santé des personnes. Comme l'avait fait précedemment une autre entreprise de l'agro-alimentaire remplaçant - dans un circuit financier douteux - la viande des raviolis par de la viande des chevaux des pays de l'est à la suite de la fermeture des hypodromes, crise capitaliste oblige.

 

En fait, si les règlementations sont aussi diverses, si le code du travail est aussi fourni, c'est que depuis des centaines d'années, les grands possédants ont menti, sacrifié sans état d'âme la santé de leurs salariés et de "leurs clients" et qu'il a bien fallu se prémunir des excès, protéger les salariés - à coups de mouvements sociaux successifs!

 

Car ce que Monsieur GATTAZ nous présente comme moderne, ce que le parti socialiste qualifie "d'évolution de société", c'est bien le retour au capitalisme sauvage. 

 

Et ça ça a un peu plus de 200 ans. Cela s'appelait la loi LE CHAPELIER promulguée le 14 juin 1791.

 

Cette loi est connue comme donnant primauté au patron devant l'ouvrier devant toute requête en justice.

C'était aussi l'interdiction des corporations et des syndicats ouvriers.

Et c'était aussi moins d'une année plus tard, avec le décret du 18 août 1792, la dissolution de l'université et des facultés de médecine, au nom du libre exercice de la médecine sans qu'il soit nécessaire d'avoir fait des études médicales ou d'avoir un dipîome.

 

Cela ne vous rappelle pas "la concurrence libre et non faussée" d'un certain traité constitutionnel après la création d'une certaine monnaie unique instauré par le traité de Maastricht?

 

Ces gens là sont des voleurs et des tricheurs.

Rien ne sert de vouloir les convaincre du bien-fondé des besoins des sociétés car ils s'en moquent royalement.

 

Leur intérêt est tout simplement contraire au nôtre, à celui de l'immense majorité de la population.

 

Et si jusqu'à la direction nationale du PCF on a oublié la lutte de classes, eux NON. 

C'est aussi le cas d'un grand nombre de communistes qui refusent l'amnésie politique. Et c'est heureux.

Commenter cet article