Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Sénatoriales. Péripéties politiciennes à Mantes la Jolie

23 Juin 2011, 06:34am

Publié par Marc Jammet

Le vendredi 17 juin, comme dans toutes les communes des départements concernés par le scrutin des Sénatoriales (en septembre prochain), les conseils municipaux se sont réunis pour désigner leurs représentants.

Cette élection est en effet une élection à scrutin indirect: ce sont des "grands électeurs" désignés par els conseils municipaux qui votent pour élire les sénateurs.

Pour ce qui concerne Mantes la Jolie, tous les conseillers municipaux sont "grands électeurs" de droit et ils désignent, de surcroît, étant donnée la population de la ville, 12 "grands électeurs supplémentaires", à la proportionnelle.

Toujours pour ce qui concerne Mantes la Jolie, cette élection à la proportionnelle ne reflète pas la réalité de la population puisque la majorité de droite est déjà avantagée par le scrutin municipal (avec 52% des voix en 2008, elle dispose de plus de 75% des sièges - 34 sur 43).

Dans le cadre des dernières élections sénatoriales en date (26 septembre 2004), j'avais alors proposé au PS et à Décil de constituer une liste commune. Alors que nous ne disposions ensemble, à l'époque, que de 6 élus (8 aujourd'hui), nous avions obtenu deux "grands électeurs": un présenté par le Parti socialiste, un présenté par le Parti communiste.

Mais, pour ce qui concerne cette élection, alors que je proposais la reconduction d'une telle liste, le président du groupe PS m'a fait savoir qu'il refusait ma proposition en exigeant que les deux premiers d'une éventuelle "liste commune" soient tous deux membres du Parti socialiste.

Le conseil municipal n'ayant que cette élection à son ordre du jour, je ne m'y suis tout simplement pas rendu, préférant consacrer mon énergie ailleurs qu'à des joutes politiciennes condamnées régulièrement par la population.

Je regrette d'autant moins ma position au vu de l'article du Courrier de Mantes publié le 22 juin m'apprend qu'en parallèle, le même Président du groupe PS négociait une liste "PS-Décil".

Résultat: au lieu de deux grands électeurs de gauche, il n'y en aura qu'un et la droite municipale en gagne un par rapport à 2004.

Cliquez deux fois sur l'image pour l'agrandir.

Senat

Commenter cet article

Caroleone 23/06/2011 09:10


Qu'attendre des socialistes Marc ?
on a des exemples chaque jour de ce qu'ils sont capables de faire localement et nationalement....
Tu as très bien de ne pas en être.
Bises
caroleone