Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

REVUE DE PRESSE. Croix Ferrée à Mantes-la-Jolie

14 Septembre 2018, 11:23am

Publié par Marc Jammet

La Gazette des Yvelines. Logement social :

réhabilitations nécessaires, relogements complexes

A Mantes-la-Jolie, « on en parlait déjà du temps de Guy Mainière (ancien président de l’amicale des locataires, décédé en 2015, Ndlr) », souffle une locataire présente à la réunion de l’Amicale. Là aussi, la forme de l’annonce est pointée du doigt.

Pour certains locataires, habitant parfois dans ces logements depuis plusieurs décennies, ne pas pouvoir revenir dans les appartements rénovés suscite l’incompréhension. « J’ai dépensé 8 000 euros pour faire une cuisine équipée, précise Marie-Anne Levassor. Alors, c’est sûr que la cuisine sera un critère important pour moi ! » Naïma, elle, regrette « que les anciens locataires ne soient pas prioritaires sur les nouveaux logements. » Certaines réactions sont beaucoup plus virulentes côté mantais. «  Je ne partirai pas, pas question d’aller dans un boui-boui ! », annonce d’emblée une retraitée, au soir du 5 septembre.

« C’est toujours compliqué à gérer, on vient les voir, on leur dit qu’on réhabilite des logements, mais que ce n’est pas pour vous », reconnaît Arnaud Legros.

(…)

Deux locataires quittent d’ailleurs la réunion au bout de quelques minutes, un tract entre les mains. Ce dernier, distribué dans les boîtes aux lettres, provient du conseiller municipal d’opposition communiste de Mantes-la-Jolie, Marc Jammet. Depuis le printemps, il a fait du dossier un cheval de bataille, y consacrant plusieurs tracts et tribunes, dénonçant le bailleur et avançant une augmentation des prix des loyers après rénovation.

Le président de son conseil de surveillance et maire de Mantes-la-Jolie, Raphaël Cognet, s’était de son côté félicité d’engager enfin ces rénovations, en conseil municipal comme lors des réunions publiques municipales. « Je me reconnais dans ce qu’il dit quand il parle d’épuration sociale », avance du tract du communiste une locataire, ce soir-là après la réunion de locataires

Commenter cet article