Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

00. Lettres d'informations municipales

, 09:56am

Publié par Marc Jammet

******************************

Notre lettre d'informations municipales numéro 137 3° trimestre 2021

Nous ne lâcherons rien !

 

Nos quatre élus se sont engagés dans l’élection départementale des 20 et 27 juin derniers.

Si les résultats sont décevants (une abstention massive et la réélection de Pierre Bédier), la liste que nous avons formée double son score sur les cinq communes du canton par rapport  à 2015 (5,04% au lieu de 2,52%).

Ce résultat est dû notamment aux électeurs de Mantes-la-Jolie (6,88% au lieu de 2,40%) où notre action commence à être reconnue.

« Honnêteté, détermination, à votre écoute », ces trois valeurs vont rester nos guides en toutes circonstances.

Vous pouvez compter sur nous pour ne rien lâcher jusqu’à faire exploser ce système qui nous fait tant de mal.

Bien à vous,

Armelle Hervé, Binta Sy, Mohamed Mmadi et Marc Jammet.

 

Pour nous contacter

¨ 

Marc Jammet

Conseiller municipal

Conseiller communautaire

marc.jammet@wanadoo.fr

 

¨ 

Armelle Hervé

Conseillère municipale

armelle.herve@wanadoo.fr

 

¨ 

Mohamed Mmadi

Conseiller municipal

benamada@hotmail.com

 

¨ 

Binta SY

Conseillère municipale

bintah.sy@hotmail.fr

 

Informez-vous à la source.

Groupe Facebook:

VIVRE MIEUX A MANTES-LA-JOLIE

Vous souhaitez participer à notre équipe ?

Communiquez-nous votre e-mail à

vivremieuxMLJ@orange.fr

 

De l’ex-hôtel des impôts au Conseil départemental

un drôle d’intermédiaire privé !  

 

De nombreux Mantais avaient remarqué les travaux en cours sur l’ex-hôtel des impôts rue Georges Clemenceau.

Depuis sa fermeture, de nombreux projets avaient fait l’objet de rumeurs.

Un hebdomadaire « gratuit » vient de révéler à la fois sa future destination (services sociaux du département) et un drôle de montage financier.

En effet, l’immeuble d’abord racheté par la Ville en 2011, revendu à la CAMY pour 1,5 million d’euros, transféré à la GPSEO aurait été acheté il y a un an et demi par un ex-maire-adjoint qui vient de le revendre au Conseil départemental pour un prix dépassant les 12 millions d’euros.

Le tout sans aucune information ni des citoyens ni des élus.

C’est bien ce « système » opaque qu’il faut continuer à combattre.

Vous pouvez compter sur nous.

 

¨ Cour des comptes. Ca y est l’information judiciaire est ouverte.

La chambre régionale des comptes avait relevé de nombreuses irrégularités dans la gestion de la Ville entre 2014 et 2020.

Nous avons écrit à Madame le Procureur de La République afin qu’une information judiciaire soit ouverte.

C’est aujourd’hui chose faite.

¨ Mise en examen du Premier adjoint: la droite locale lui paie ses avocats.

Le Premier-adjoint a été mis en examen dans l’affaire judiciaire du marché du Val-Fourré pour subornation de témoins et placé sous contrôle judiciaire.

La droite locale n’a rien trouvé de mieux que de lui faire bénéficier de la « protection fonctionnelle » (en clair, c’est la Ville qui lui paie ses avocats).

Nous avons bien évidemment voté contre.

¨ Amnistie des comptables du trésor.

C’est ce qu’a voté la majorité de droite alors que ces fonctionnaires avaient été reconnus coupables par la Chambre régionale des comptes.

Ils n’auront donc pas à payer les 9.000 euros pour faute avérée au détriment de la Ville.

¨ Cour des comptes (gestion des marchés): mise en danger des clients.

C’est ce que constate la Cour dans son troisième rapport sur la gestion des marchés de la Ville.

Elle constate également une très forte progression des recettes … après l’arrestation des placiers mis en cause.

Nous avons réclamé un conseil municipal extraordinaire où seraient entendus les différentes parties prenantes (élus concernés, les délégataires …).

Le maire a refusé notre proposition … comme par hasard !

¨ La communauté urbaine en quasi-faillite.

C’est ce qu’a reconnu son président (Raphaël Cognet) qui a annulé la plupart des travaux prévus cette année et sabré dans les dépenses.

Si les impôts n’augmentent pas cette année, c’est uniquement que cela aurait fait désordre avant les élections départementales et régionales !

Cela n’a pas empêché pour autant la majorité « droite-gauche » de la GPSEO d’autoriser certains conseillers à percevoir des indemnités supplémentaires dans les entreprises qu’ils dirigent.

C’est le cas, parmi d’autres, de Jean-Luc Santini (Maire-adjoint à l’urbanisme) qui en tant que Président de la SOTREMA perçoit dorénavant 1.600 euros par mois en plus.

Marc Jammet a quant à lui proposé de diminuer de 30% toutes les indemnités des conseillers.

¨ Nous sommes intervenus aussi …

==> Pour dénoncer à nouveau les dangers de l’électrification du marché du Val-Fourré. Cette fois-ci, le maire a « renvoyé la balle » au délégataire … qui estime, lui, que c’est à la Ville d’en assurer l’entretien. En attendant, rien n’est fait ! ==> Pour des problèmes de stationnement et de verbalisation allée des Marronniers ==> Pour dénoncer les verbalisations abusives dans les trains alors que les composteurs de la gare sont en panne ==> Pour exiger la réparation de trous en formation rue Pierre Curie.

 

 

**********************

Mise à jour 16 mars 2021.

Notre bulletin d'informations municipales (mars et avril 2021)

Au menu:

  • Les procédures judiciaires, cela commence à faire beaucoup (page 1)
  • Fermeture des collèges. Bédier a fait le sale boulot de Blanquer (page 2)
  • Regroupement et fermeture d'écoles (page 2)
  • Vente de l'orgue Danion (page 2)
  • "Notre télévision" (page 2)
  • Des chèques municipaux (page 3)
  • Communauté urbaine: - 280.000 euros pour Mantes-la-Jolie (page 3)
  • Ecoquartier fluvial. Attention, c'est reparti en douce (page 4)
  • A votre écoute (page 4)