Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Débat en direct TV 78. Quand les deux listes de droite se défilent l’une après l’autre.

22 Février 2020, 14:21pm

Publié par Marc Jammet

Rectificatif. Le Courrier de Mantes m'a informé dimanche 23 février (et confirmé lundi  24 février) que les réponses de Raphaël Cognet seront bien publiées dans la prochaine édition de l'hebdomadaire. Dont acte.

 

Aujourd’hui à 12h00 devait avoir lieu un débat télévisé entre les trois têtes de liste municipale qui vont solliciter les suffrages des Mantais.

Une heure 30 avant l’émission, Raphaël Cognet (Les Républicains) faisait savoir à la télévision yvelinoise qu’il ne participerait pas à cette émission.

Il invoquait notamment des arguments fallacieux s’appuyant sur des « des bruits » indiquant que ce qu’il appelle la « liste communiste » ne serait pas au complet ou bien encore qu’une liste « Lutte ouvrière » pourrait encore être déposée d’ici vendredi prochain.

Pour ce qui concerne la liste « VIVRE MIEUX A MANTES-LA-JOLIE », elle est bien au complet et je l’ai déposée moi-même à la Sous-préfecture de Mantes-la-Jolie jeudi 20 février (vous trouverez en pièce jointe le reçu de dépôt délivré par la Sous-préfecture). Avant de la dévoiler, par politesse et par respect pour le représentant de l’Etat, nous avions décidé d’attendre la réception du récépissé définitif.

Pour ce qui concerne la liste « Lutte Ouvrière » c’est encore plus simple, par un communiqué de presse, elle a annoncé il y a plus d’une semaine qu’elle ne présentait pas de liste à Mantes-la-Jolie.

30 minutes après ce refus de participation à l’émission, David Stefanelli (République en Marche) annonçait qu’il ne souhaitait plus, lui non plus, participer au débat (je n’en ai été informé qu’à mon arrivée dans les studios à Guyancourt)

Je regrette ces désistements dont la première conséquence est d’empêcher que les Mantaises et les Mantais puissent juger des programmes, des arguments des uns et des autres et se faire leur opinion par eux-mêmes.

Au final, c’est bien la démocratie que les candidats leur doivent qui est attaquée.

Pour ce qui concerne la presse locale, « Le Courrier de Mantes » a proposé à chacun des trois têtes de liste dix questions à laquelle ils devaient répondre en 500 signes maximum. J’apprends aujourd’hui que Raphaël Cognet, avec les mêmes arguments fallacieux, refusait de se prêter à cet exercice de démocratie.

Je ne souhaite pas polémiquer stérilement.

Et je propose qu’un débat public soit organisé à Mantes-la-Jolie entre le 2 et le 13 mars.

Celui-ci pourrait être organisé à l’Agora (ce qui est possible puisque le prêt de la salle serait accordé pour les trois candidats) avec une formule très simple : 5 minutes pour chaque candidat afin qu’il puisse aborder le bilan de la majorité actuelle ou/et présenter ses propositions, 10 minutes pour que celles et ceux qui le veulent dans la salle puissent s’exprimer, 5 minutes pour chaque candidat pour pouvoir y répondre.

Un tel débat, court, pourrait être animé par deux ou trois journalistes locaux (Le Courrier, Le Parisien, BPM ou LFM).

Je m’adresse aujourd’hui publiquement aux deux autres candidats ainsi qu’à l’ensemble de la presse locale afin que ce débat puisse être acté rapidement.

Les Mantaises et les Mantais y ont droit. Il faut les respecter.

Le 22 février 2020

Marc Jammet

Liste Vivre mieux à Mantes-la-Jolie.

Débat en direct TV 78.  Quand les deux listes de droite se défilent l’une après l’autre.
Commenter cet article