Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Rue du Dct Schwob: sans chauffage ni eau chaude le week-end

13 Février 2012, 07:47am

Publié par Marc Jammet

Nouvelle exposition IMGP0002

Les locataires qui paient 73 euros de provisions (pour un F3) mensuelles pour le chauffage ont installés des appareils individuels de chauffage électrique.

C'est, en effet, la mésaventure qu'ont - à nouveau - connu les 45 foyers de la rue du Docteur Schwob, vendredi soir, samedi et hier.

Averti par les locataires, j'ai, pour ma part, interpellé aussitôt l'OPIEVOY (propriétaire du patrimoine social) et, bien évidemment, le maire de Mantes la Jolie qui a la particularité d'être aussi ... le Président de l'OPIEVOY.

Nouvelle exposition IMGP0006Nouvelle exposition IMGP0004

A partir du vendredi à 18h00 jusqu'au lundi à 18h00, plus de gardien dans la résidence.

Pour ce qui concerne l'OPIEVOY, on m'a affirmé samedi qu'une intervention allait être diligentée le jour même. Une réponse sans doute optimiste puisque le lendemain, j'avais la surprise de recevoir un appel d'un chauffagiste qui, après m'avoir demandé .... où se situait Mantes la Jolie (sic!), m'a informé qu'il .... n'était pas qualifié pour intervenir sur une chaufferie collective.

Quant au maire et Président de l'OPIEVOY, contacté à deux reprises (voir ci-dessous), il n'a toujours pas daigné répondre.

Dimanche, je me suis rendu sur place pour rencontrer les locataires extrêmement mécontents et on les comprend!

D'autant plus mécontents que ces logements NEUFS (sur le terrain laissé libre par la destruction des deux tours Ramon) ne sont habités que depuis début décembre dernier.

Depuis, pratiquement chaque fin de semaine, le chauffage (et donc la distribution d'eau chaude), victime de pannes à répétition (ce qui laisse présager une malfaçon beaucoup plus importante et structurelle), est interrompu chaque fin de semaine.

Nouvelle exposition IMGP0003Nouvelle exposition IMGP0007

Ci-dessus la porte d'accès aux étages qui "cogne" su la porte d'entrée du Rez-de-Chaussée, l'un des stores défectueux..

Un problème qui s'ajoute à d'autres comme l'APL qui n'est toujours pas versée aux locataires car l'OPIEVOY n'a toujours pas fourni un document (l'accréditation des logements semble-t-il), les deux mois de loyer "en double" qu'ont dû payer les locataires "grâce" à l'attribution précipitée des logements ("vous prenez tout de suite ou pas"), le code d'entrée des résidences toujours pas communiqué aux locataires ou encore quelques malfaçons (voir photo).

Toujours est-il que ce mépris est inacceptable tant de la part du maire que de l'OPIEVOY qui a perçu, dans le cadre de l'ANRU (rénovation urbaine), 10 ans de loyer pour chaque logement détruit des ex-tours Ramon soit encore 2.000 années d'un loyer moyen.

Sans réponse du maire, je m'adresse à lui aujourd'hui-même ainsi qu'au représentant de l'Etat (qui a financé l'opération de rénovation urbaine et qui se doit donc de contrôler son bon suivi).

Vous trouverez, ci-dessous, les deux courriels que j'ai adressés au maire, respectivement samedi 11 et dimanche 12 février. 

 

Samedi 11 février - 12h50

 

Monsieur le Maire et cher collègue,
  
    Je viens d'être contacté par plusieurs résidents du 1 rue du Docteur Schwob.
  
Ils sont à nouveau sans chauffage (et donc sans eau chaude) depuis hier.
  
Ils m'ont informé que, depuis plusieurs semaines, celui-ci est interrompu une fois par semaine et que si cette coupure intervient le week-end, ils restent sans chauffage tout le week-end.
 
Je viens d'appeler le numéro d'urgence de l'OPIEVOY où l'on m'a certifié qu'une intervention rapide devrait être effectuée aujourd'hui.
 
En tant que maire de notre commune et Président de l'OPIEVOY, je tenais à vous en informer.
 
    En vous remerciant par avance de bien vouloir me tenir au courant des suites qui seront données à ma démarche, je vous prie d'agréer, Monsieur le maire, l'expression de mes salutations distinguées.
 
Marc Jammet
Conseiller municipal de Mantes la Jolie
Dimanche 12 février - 10h12

Monsieur le Maire et cher collègue,
 
    Sans réponse de votre part depuis hier, je me permets de revenir vers vous en tant que maire et Président de l'OPIEVOY.
 
A cette heure, le chauffage collectif (qui entraîne également la distribution d'eau chaude) n'est toujours pas en fonctionnement.
 
Je viens de recevoir un appel d'un chauffagiste, mandaté par l'OPIEVOY, qui - non seulement ne sait pas où est Mantes la Jolie (il m'a demandé de lui indiqué le code postal de la Ville) - mais qui, de surcroît, n'est pas qualifié pour intervenir puisqu'il n'intervient que sur du chauffage individuel.
 
Je ne peux comprendre que les locataires soient traités avec autant de mépris par l'office que vous dirigez et laissés dans de telles conditions dans des logements neufs par un tel froid.
 
   Aussi je me permets à nouveau d'intervenir afin que cette situation puisse trouver dans les plus brefs délais une issue positive et pérenne.
 
    Recevez, Monsieur le Maire et cher collègue, l'assurance de mes salutations distinguées.
 
Marc Jammet
Conseiller municipal de Mantes la Jolie

Commenter cet article