Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Réseau de chaleur du Val-Fourré. Seule perspective annoncée pour 2011: un avenant devenu caduc

20 Décembre 2011, 18:21pm

Publié par Marc Jammet

Lamentable! 

Comment qualifier autrement ce rapport annuel 2010 qui cite comme seule perspective un avenant devenu caduc?

Ceci-dit, peu importe pour le maire, ce qui compte n'est-il pas de cacher que l'exploitant préssenti (DALKIA) est une filiale de Véolia et de s'abriter derrière un "paravent écologique" bien pratique même s'il est loin d'être réel.

Cette fois-ci, le maire n'a pas osé répéter qu'il agissait ainsi pour baisser les charges locatives. Il aurait bien du mal au moment où, nouveau président de l'OPIEVOY, il vient d'augmenter de 21% les charges locatives pour la ZAC Henri IV.

Vous trouverez, ci-dessous, mon intervention lors de ce conseil municipal.

 

Réseau de chaleur du Val Fourré. Rapport annuel 2010

 

Même remarque que la délibération précédente sur le délai de remise du rapport, avec une perspective "savoureuse" pour 2011 puisqu'il est fait état d'un avenant numéro 16 comme seule perspective. 

Avenant rendu caduc partiellement par l'avenant numéro 17 voté en octobre de cette année.

 

Je ne vais pas reprendre le débat mais je réaffirme:

 

- le véritable montage "usine à gaz" extrêmement dangereux pour les finances de la Ville et celles des particuliers et institutions desservis (Hôpital, piscine).

- Le paravent écologique qu'on affiche ostensiblement justement pour masquer que cela n'en sera pas et faire oublier que DALKIA - filiale de Véolia - n'a jamais été philanthrope.

 

Je me contenterai de citer quelques extraits de la déclaration d'une association écologiste: Robin des Bois (vous en trouverez d'autres - comme Greenpeace - sur mon blog Internet).

 

"Depuis que les pouvoirs publics, l'ADEME et les écologistes ont promu le bois au rang d'énergie renouvelable et que le chauffage au bois se propage comme une maladie virale, la France brûle et les bien-pensants et beaux parleurs, tout affairés à composer leur bouquet énergétique et à l'offrir aux électeurs, regardent ailleurs, en Amazonie, sur l'île de Bornéo avec les larmes d'usage.

On ne peut à la fois promouvoir l'exploitation de la biomasse et la protection de la diversité. Un chêne adulte qui tombe, c'est un écosystème qui s'effondre et expulse 30 espèces d'oiseaux, des chenilles, des scarabées, des champignons, des lichens, des chauves souris.

S'il y a bien un domaine où l'alliance de l'écologie et de l'économie est impossible, c'est celui du domaine forestier".

 

Enfin dernier commentaire, Monsieur le Maire, je remarque une certaine contradiction entre votre volonté affirmée de réduire les charges locatives et l'une de vos premières décisions en tant que nouveau Président de l'OPIEVOY qui a été d'augmenter ces mêmes provisions de charges de 21% pour la ZAC Henri IV.

Commenter cet article