Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 11:15

147 logements, un hôtel trois étoiles, un Ephad privé ....juste en face du Palais de Justice et sans enquête publique.

J'avais déjà dénoncé en son temps ce projet qui faisait la part belle aux promoteurs privés au détriment des intérêts de la Ville.

Le protocole d'accord présenté par le Maire confirme, avec éclat, mes dires.

 

Les terrains sont vendus en dessous du prix des domaines par deux artifices:

- l'estimation des domaines diminuée de 10%

- et comme si cela ne suffisait pas, le coût maximum estimé de la dépollution (c'est à dire qu'il sera inférieur) est défalqué du prix déjà réduit des terrains.

 

La Ville s'engage à rendre définitifs les autorisations des permis de construire et ses délibérations (c'est à dire qu'elle s'interdit de les modifier à l'avenir)

 

Enfin, la Ville garantit la pré-commercialisation de 50% des logements devant être édifiés.

 

Le maire qui avait déclaré que cette opération serait "blanche"pour la Ville, "les promoteurs privés assumant tous les risques" a une fois de plus été pris en flagrant délit de mensonge.

 

Nous avons été deux à refuser ce protocole: Clotilde Kraus (en rupture de ban avec le maire) et moi-même.

Le tout assorti d'un changement de prise de position du groupe Décil qui se déclare très inquiet pour Mantes la Jolie avec des arguments qui valent leur pesant d'or:. 

"Au début, nous étions très favorables. Bon d'accord, il y a des promteurs qui se sucrent mais sans eux, il y aurait quoi? Nous y étions donc favorables. Maintenant nous nous interrogeons ... et nous nous abstiendrons".

Il est vrai que deux immeubles de 23 et 26 mètres en face du palais de Justice commencent à faire désordre pour un élu "vert". Un élu bien vite rassuré par le maire lui répondant que l'ensemble des équipements publics seront portés par les promoteurs (EPHAD - privé. Commerces privés. Hôtel trois étoiles - privé NDLA).

Vous trouverez, ci-dessous, mon intervention sur le sujet.

Conseil municipal du 17 décembre 2012.

 

Délibération numéro 32.

Protocole Henri Dunant.

 

J’avais déjà voté contre le projet pour des raisons que je ne rappelle pas ici.

 

Mais là, c’est un nouveau pas dans l’inacceptable qui est franchi.

 

Votre protocole prévoit :

 

La cession des parcelles aux promoteurs au prix des domaines diminué de 10%. Prix auquel on enlève encore le coût maximum estimé de la dépollution (soit 275.000 euros).

C’est tout d’abord une très bonne affaire pour les promoteurs.

 

Le caractère définitif des permis de construire par l’absence de tout recours.

 

Le caractère définitif de toutes les délibérations prises notamment par la Ville de Mantes la Jolie.

 

Pour ces deux derniers points, cela veut dire que – même en cas de dysfonctionnement grave – la Ville s’interdit toute remise en cause.

 

Et enfin, cerise sur le gâteau, la promesse de la Ville de la pré-commercialisation de 50% des logements devant être édifiés.

Cela veut dire, qu’au cas où, c’est la Ville qui devra se substituer aux éventuels acheteurs faisant défaut.

Je vous rappelle qu’il est prévu l’édification de deux immeubles de grande hauteur – 23 et 26 mètres (la moitié de la Tour Véga) en plein centre-ville.

 

Lorsque vous avez justifié l’absence d’enquête d’utilité publique, l’établissement du cahier des charges en partie par les promoteurs eux-mêmes, vous nous avez affirmé : « c’est une opération blanche pour la Ville. Les promoteurs privés assumeront les risques ».

 

Monsieur le maire, une fois de plus, vous avez menti !

 

Et je réaffirme, après la délibération numéro 2 (le budget – NDLA) qu’il est grand temps à Mantes la Jolie de ne plus construire les budgets municipaux au vu des seuls intérêts des promoteurs.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans Mantes la Jolie
commenter cet article

commentaires

souavin 30/12/2012 12:49

Dans ce cas cela revient à faire disparaitre la maison ancienne et son jardin jadis destinés au sous-préfet!Pourquoi cette volonté de destruction,ou du moins cet acharnement à faire partout une
architectue"moderne"que je trouve personnellemnt affreuse?L'UMP prouve en tout cas qu'elle n'est pas"conservatrice"(elle ne conserve RIEN...)mais relève bien du rouleau compresseur ultralibéral...

souavin 29/12/2012 16:44

J'avais questionné le maire lors d'une réunion d'information au sujet de ce nouveau"quartier".Je m'inquiétais pour la préservation de la maison ancienne du sous-préfet dans une optique de
préservation de l'architecture ancienne de la ville,après avoir été choqué notamment par le viol des sépultures de la petite chapelle lors des travaux du monoprix et par le déménagement autoritaire
de l'école Curie pour transformer(3ans?)cette dernière en structure bioclimatique...

Marc Jammet 30/12/2012 10:25



Et je crois que vous aviez tout à fait raison. Au-delà de la densfication du Centre-Ville, que penser en effet du patrimoine architectural quand deux tours de 23 et 26 m vont s'élever en face du
palais de Justice et un hôtel trois étoiles "recouvrir" l'ancienne demeure du Sous-préfet?



Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher