Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

"Pièces à conviction" : Prix de l'eau, les avantages d'une gestion communale

24 Octobre 2014, 08:28am

Publié par Marc Jammet

Sans commentaire, le petit extrait vidéo parle de lui-même. A voir ici ==> http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/pieces-a-conviction/video-pieces-a-conviction-prix-de-l-eau-les-avantages-d-une-gestion-communale_720367.html

"Pièces à conviction" : Prix de l'eau,

les avantages d'une gestion communale

Dans Pièces à conviction, diffusé sur France 3 le 22 octobre, le Maire de Sainte Marguerite dans les Vosges explique pour quelles raisons la commune préfère gérer elle-même l'eau de ses habitants. Extrait.

 

À Sainte Marguerite dans les Vosges, c'est un service communal qui gère le circuit de l'eau pour ses habitants. De la distribution à la station de neutralisation en passant par le pompage, l'ensemble est ainsi entre les mains de personnels dédiés, en mairie.

Charge conséquente en termes de gestion, André Boulangeot, adjoint au maire, précise que le système a malgré tout un certain nombre d'avantages :

"C'est sûr [...] c'est un poids, mais il y a aussi la façon de pouvoir gérer convenablement le prix de l'eau : on en est maître et on arrive à juguler un prix de l'eau raisonnable [...]."

Et pour preuve, l'abonnement annuel coûte 25,68 euros contre 65 à Saint Dié des Vosges, la commune voisine de Sainte Marguerite. Même chose du côté des 30 premiers mètres cube : 85 centimes à Sainte Marguerite contre 1,80 euros à Saint Dié. En gérant le réseau, la commune doit juste équilibrer son budget, nul besoin de bénéfices, contrairement à la majorité des villes françaises qui ont délégué la gestion de l'eau potable à des entreprises privées.

 

Commenter cet article

aline 24/10/2014 12:19


Un maire de proximité au service de ses administrés voilà tout l'intérêt de communes à tailles humaines (gérables aux plus près des électeurs), gestion saine répondant aux besoins locaux sans
impératif de capitalisation et de profits outranciers tout l'opposé de ce qui nous est concocté actuellement des "conglomérats" de communes gérés par des "prétendus élus, ovni de la région"
répondant en gestionnaires à des ordres administratifs et s'alignant sur les principes de trésorerie des sociétés capitalistes, gagner plus, tésoriser au maximum tout en dépensant au minima, sans
se  soucier des demandes locales.     Aline