Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 08:40

CIMG0367

 

Palestine. La solidarité s'est exprimée aussi à Mantes la Jolie ... malgré le maire.

 

Au moment même où la manifestation parisienne pour la paix était scandaleusement interdite par la Préfecture de police de Paris, le rassemblement devant l'Hôtel de Ville de Mantes la Jolie était, lui, autorisé ... malgré l'avis négatif du maire de Mantes la Jolie.

                           CIMG0343CIMG0344CIMG0353CIMG0364

Un rassemblement à mettre à l'actif de Raiss Tijani, du Mouv'mantais qu'il préside et de tous les autres organisateurs qui s'étaient joints à eux jusque dans l'organisation pratique (sonorisation et sécurité) et qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes exigeant une nouvelle fois l'arrêt des opérations militaires et des bombardements des populations civiles ainsi que la Paix en Palestine.

 

CIMG0347 Solidarité qui s'exprimera encore à Mantes la Jolie jeudi prochain, 31 juillet à 15h00, devant le commissariat de Mantes la Jolie (rue Pierre Sémard) puisque c'est à cette date que Bénédicte Bauret, présidente de Fratercités, y est convoquée pour répondre .... du soutien de l'association à la Palestine.

 

Vous trouverez, ci-dessous:

 

  • un diaporama réalisé avec les photos prises par les communistes de Mantes la Jolie au fur et à mesure du déroulement du rassemblement (cliquez sur ce texte)
  • l'appel au boycott citoyen signé par le Mouv'Mantais, Fratercités, BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions) et ASSECOI (la solidarité en action). - Cliquez sur les images ci-dessous.

                                                                             boycott1     boycott2

  • mon intervention lors de ce rassemblement.

 

CIMG0354

Je tiens d'abord à remercier le Mouv'Mantais et Raiss Tijani ainsi que tous les organisateurs, pour nous avoir invités, mais surtout pour avoir permis que ce rassemblement puisse se tenir à Mantes la Jolie. Ce qui est un acte important dans notre région.

 

Je voudrais dire tout d'abord qu'à l'instar de chacun des participants ici, je suis en colère mais que je n'éprouve pas de haine. Parce que nous ne confondons pas les peuples avec leurs gouvernements. Mon soutien va d'abord aux pacifistes en palestine mais aussi en Israél (et particulièrement aux Israéliens emprisonnés en ce moment pour avoir refusé de rejoindre Tsahal) et plus généralement aux pacifistes partout dans le monde.

 

Mais je suis en colère.

 

Colère en tant que citoyen du monde quand le gouvernement israélien - en toute impunité  frappe toute une population: des enfants sur une paillote de plage aux hôpitaux en passant par les écoles.

Colère quand le même gouvernement, entre deux interventions militaires propement dites, se permet de détruire systématiquement les structures édifiées grâce à l'aide internationale, de pratiquer la rétention des aides financières mais aussi les ressources économiques et les impôts de la Palestine.

 

Colère en tant que citoyen français quand ceux qui disent nous représenter interdisent les manifestations, justifient pratiquement ouvertement l'agression (comme l'a fait le Président de La République lors de sa première déclaration), s'abstiennent à l'ONU sur l'ouverture d'une enquête internationale sur ce qui apparaît de plus en plus comme un crime de guerre.

Il n'est pas possible d'accepter cela.

Je crois que, sans attendre une hypothétique action de l'Europe, la france a son mot à dire - comme elle l'a fait en 2003 au moment de la guerre en Irak - quitte à déplaire aux USA et à leur 51° état qu'est l'état d'Israél.

Et son mot à dire: il est simple.

Arrêt de l'agression actuelle mais aussi faire pression pour qu'une véritable solution puisse se construire avec la destruction du mur de la honte, la libération des prisonniers politiques, le droit au retour des réfugiés palestiniens - comme l'indiquent les résolutions de l'ONU.

Cela signifie aussi l'arrêt des exercices militaires communs et de coopération militaire avec Israél.

Cela signifie enfin l'instauration de sanctions économiques tant que cet état ne respectera pas le droit international.

Citoyen français, c'est ce que j'exige de mon gouvernement. Et je me demande d'ailleurs si, à plusieurs citoyens, nous ne pourrions pas lancer de mantes la Jolie une pétition nationale allant en ce sens.

 

Colère en tant que citoyen du Mantois.

Parce qu'il y a des maires qui se taisent - et celui qui dirige cet hôtel de ville en fait partie - après avoir refusé par deux fois ma proposition de coopération décentralisée avec la Palestine.

Et puis il y a des élus qui bougent, qui ne veulent pas se cantonner au rôle local dans lequel certains veulent les mantenir. Et il n'y a pas deux maires - il n'y en a qu'un qui a eu le courage d'écouter et d'organiser deux rassemblements successifs pour la paix et le respect du droit international: c'est le maire de Limay.

 

Et puis il y a aussi et surtout les citoyens - croyants ou non - qui savent montrer qu'on peut se tendre la main et qui savent aussi mobiliser et se battre pour cela - même en plein mois de juillet.

L'avenir c'est eux qui le construiront, c'est vous, c'est nous afin que nous finissions ensemble par imposer aux gouvernements notre volonté de paix et de solidarité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher