Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Mantes la Jolie. Non, Monsieur le Maire, vous n'aurez pas les mains libres!

6 Avril 2014, 18:52pm

Publié par Marc Jammet

Michel Vialay a été élu maire de Mantes la Jolie aujourd'hui avec 33 voix.

Face à lui et dans la droite ligne de notre engagement dans la liste de rassemblement à gauche pour le deuxième tour, nous avons présenté en commun Rama SALL face à la droite qui a obtenu les 5 voix issues de cette liste.

Autre candidat, dans la droite ligne également de sa démarche, Joël Mariojouls qui a obtenu 3 voix ... avant de réclamer pour lui-même, et sans consultation des élus de notre liste, la vice-présidence de la commission finances.

A l'issue du vote, après la déclaration du maire UMP, j'ai réussi à obtenir la parole. Vous en trouverez, ci-dessous, le contenu.

 

 

Monsieur le Maire,

 

Vous avez été élu sans surprise. Vous disposiez pour cela d’une majorité de 35 élus  (13 élus à la proportionnelle  et « une prime » de 22 élus).

 

Pour cela, vous avez profité de ce que les médias ont appelé « la vague bleue » qui est aussi, à mon sens, le signe d’un manque flagrant de perspective ainsi que celui d’un déficit écrasant de citoyenneté.

Un déficit écrasant de citoyenneté quand des millions d’électeurs – des milliers à Mantes la Jolie -, parce qu’ils sont déçus, à juste titre, par la politique menée par le gouvernement actuel, n’entrevoient plus que l’abstention ou le vote à droite à une municipale pour exprimer leur mécontentement et tenter de se faire entendre d’un gouvernement qui, du coup, n’entend plus que … la droite.

Et qui, du coup, à Mantes la Jolie, si j’ose m’exprimer ainsi, « en reprennent pour 6 ans d’une politique municipale qui a fait augmenté leurs impôts locaux de 42% en 6 ans au profit des promoteurs immobiliers, a laissé nos écoles dans un état d’abandon injustifiable, insupportable.

 

Vous avez également profité d’une partie de l’opposition qui, pendant 6 ans, n’a eu de cesse de pratiquer l’exclusive envers ceux qui gênaient certains petits égos.

La perte de repères politiques en a été aggravée, ainsi que les conséquences mortifères qui auraient encore pu l’être davantage quand on mesure qu’aujourd’hui à moins de deux kilomètres de l’endroit où nous nous trouvons, profitant des mêmes comportements délétères, c’est l’extrême-droite qui s’empare des commandes d’un autre hôtel de ville.

 

Nous, nous  avons su prendre toutes nos responsabilités

– au premier comme au deuxième tour.

Je le mesure d’autant mieux après avoir reçu un courriel du Front national, dimanche 23 mars, qui croyant son objectif atteint se félicitait à tort que les communistes soient chassés de la mairie de Mantes la Jolie.

 

Nous, nous n’avons pas de petites ambitions personnelles, nous en avons de grandes … pour les Mantaises et les Mantais : pour répondre aux problèmes auxquels ils sont confrontés, leurs espoirs aussi. En un mot un autre avenir.

 

Il reste à construire cette force municipale à gauche indispensable– riche de sa diversité mais cohérente, déterminée mais responsable, à l’écoute des Mantaises et des Mantais comme nous avons su le faire contre plan de fermeture de nos écoles que vous avez dû abandonner, comme pour notre hôpital dont vous vouliez privatiser la cardiologie.

 

Avant toute polémique stérile, c’est à cela qu’ensemble au sein de la liste de rassemblement à gauche nous avons commencé à travailler, c’est à cela qu’aujourd’hui et demain nous allons nous attacher – au Conseil municipal comme dans toute la ville. Et nous allons très vite produire des actes.

 

Non Monsieur le Maire, vous n’aurez pas les mains libres !

 

Commenter cet article