Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 11:13

Tiré du blog (http://www.mantes-actu.fr)

 

Trois ans de bataille, la détermination ne faiblit pas ! Le comité cœur hôpital Mantes s’est rassemblé samedi dernier sur le parvis du palais de justice pour manifester contre la fermeture en 2010 de son unité de cardiologie interventionnelle publique. Assurément, pour demander la réouverture du service médical, le comité a adressé le 7 avril dernier des courriers au Président de la République, à Mme Marisol Touraine (ministre des affaires sociales et de la santé), aux élus et membres du conseil de surveillance.

Manifestation comité coeur hôpital - Palais de justice (Mantes-la-Jolie) - 06/04/2013

Manifestation comité coeur hôpital – Palais de justice (Mantes-la-Jolie) – 06/04/2013

« Le flou complet »

En 2008, l’Agence régionale de l’hospitalisation avait autorisé l’établissement à ouvrir une salle de coronarographie. Un investissement de 1,2 million d’euros lui avait été attribué et aussi l’installation de professionnels qualifiés pour son utilisation dont un nouveau chef de service. En effet, cette nouvelle salle médicale ouvrait 24h/24 en janvier 2010.

Le 29 octobre 2010, l’unité de cardiologie interventionnelle ferme ses portes au profit du groupe privé FINEVE, dirigée par Arnaud Dalbis. Ce dernier a récupéré cette activité sur le site d’Evecquemont, à deux pas de Meulan. « J’ai l’impression d’avoir laissé partir le service de cardiologie comme je l’ai trouvé au départ » déplore Joëlle Manant, infirmière au service d’explorations cardiologiques au centre Hospitalier François Quesnay depuis 1987 et, retraitée depuis seulement 10 jours. « Pourquoi M. Gaspard, directeur de l’hôpital n’a pas fait la demande de prolongation de 18 mois à l’Agence Régionale de la santé d’Île-de-France concernant le seuil d’activité des actes ? (350 par an Ndlr). Nous avons été victimes d’un véritable hold-up. »

Depuis, le comité a recueilli près de 30 000 signatures des habitants exprimant leur désarroi. Cette désapprobation a été amplifiée en juin 2012 avec le projet de partenariat entre le groupe FINEVE et l’hôpital François Quesnay. Des audits et réunions sont en cours. « Nous sommes dans une période dramatique. Nous voulons interpeller les gens, leur faire prendre conscience», ajoute Joëlle Manant. «Trois départs de praticiens cardiologues sont prévus d’ici juillet prochain et beaucoup de cardiologues de la région partiront en retraite d’ici là. Si la coronarographie part, les soins intensifs seront en danger. Il y a un sentiment de tristesse, ça devient compliqué. La ville de Mantes-la-Jolie doit nous soutenir». 

Aboubakry N’diaye

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher