Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Le Conseil régional d'Ile de France refuse le plan stratégique de l'ARS

26 Novembre 2012, 20:54pm

Publié par Marc Jammet

Le Conseil régional a émis un négatif dans sa séance de vendredi dernier.

De quoi conforter les 27.000 signataires qui réclament depuis deux ans et demi la réouverture de la cardiologie interventionnelle et le maintien de toute notre cardiologie publique face au projet de privatisation au seul profit du goupe privé "Fineve".

Le comité Coeur.Hôpital.Mantes poursuit et développe quant à lui ses actions.

Vous trouverez, ci-dessous, sa déclaration.

"Le plan stratégique de l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France pour les cinq années à venir va être soumis à l’avis des collectivités d’ici le 31 décembre 2012. Ce projet est dangereux. Il valide le projet « FINEVE » et la privatisation d’une partie de l’hôpital de Mantes. Le Conseil régional d’Ile de France vient de le refuser. C’est une très bonne nouvelle.
Celle-ci ne peut qu’inciter ARS et Ministre de la Santé à revoir leur copie pour ce qui concerne le maintien et le développement de la cardiologie publique – dont la cardiologie interventionnelle – à l’hôpital de Mantes la Jolie. Nous appelons les collectivités territoriales à soutenir officiellement cette exigence.
 
Pour ce qui concerne notre comité, nous avons pu, à nouveau, vérifier le soutien de la population à notre action. Présents dans notre stand lors de la Foire aux Oignons, nous avons récolté 624 nouvelles signatures sur notre pétition qui en compte désormais plus de 27.000 (27.307) et 133 nouvelles carte-pétitions en direction du Président de La République.
 
Nous comptons, bien-entendu, poursuivre notre action. Ce sera notamment le cas mardi prochain où nous serons présents à 15h00 sur le Parvis de l'hôpital et à 20h00 devant le siège de la CAMY pour nous adresser aux 99 élus communautaires.
 
Les habitants peuvent compter sur notre déterminaion intacte. Il ne serait pas acceptable que l'on n'entende pas - enfin! - la volonté de 27.000 habitants alors qu'aucun élu du territoire ne peut se targuer d'avoir rassemblé autant de voix lors d'une élection."

Commenter cet article