Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 05:22

Giscard. La nostalgie n'est plus ce qu'elle était ...

 

Il y a quarante ans, Valéry Giscard d'Estaing était élu Président de La République avec une toute petite avance.

Certains ont cru bien faire en faisant preuve de nostalgie: "ah si Giscard était encore là aujourd'hui!".

N'est-il pas temps de rafraîchir un peu les mémoires?

La dette?

Mais c'est là justement que Giscard a sévi .... avant même d'être élu. C'était en 1973 et il était ministre de Georges Pompidou!

Ci-dessous, un extrait du tract du PCF de Mantes la Jolie en avril 2012.

1591,2 milliards d'euros. D'où vient la dette?

 

  • Elle a, en effet, explosé depuis 1974, passant de 14% du Produit intérieur brut à 82,3% en 2010 soit 1591,2 milliards d'euros.
  • Avec 50 milliards d'euros par an, les intérêts de la dette sont devenus le troisième poste de dépenses du budget de l'Etat.
  • Avant 1974, l'Etat pouvait emprunter directement et sans intérêt auprès de la Banque de France. C'est un ministre de Georges Pompidou qui, en 1973, a interdit cette possibilité: Valéry Giscard d'Estaing.
  • Depuis - et parce que personne n'a jamais changé cette règle, l'Etat doit emprunter auprès des marchés financiers qui fixent au jour le jour les taux d'intérêts.
  • La somme actualisée des intérêts de dettes payées aux marchés financiers depuis 1974 représente pour la France près de 1200 milliards d'euros - soit les quatre cinquièmes de la dette actuelle!

 

L'Europe contre les peuples?

Là c'était en 2005 et Giscard s'était fait nommer Président de la Convention européenne: celle qui préparait la constitution européenne rejetée à 55% par les Français (et rétablie dès son élection par .. Nicolas Sarkozy!).

Un Giscard qui décrétait depuis toujours que "nous vivions au-dessus de nos moyens" et qui s'octroyait dans le même temps un salaire mensuel de ... 20.000 euros (s'ajoutant aux différentes retraites qu'il percevait déjà).

Vous trouverez, ci-dessous, le tract distribué en mars 2005 par les comités pour le NON du Mantois et des Mureaux à l'occasion de sa venue pour l'inauguration de la jardinerie Delbard à Flins (avec le bilan que l'on connaît depuis pour cette dernière et ses salariés).

 

Au moment où on nous appelle à voter pour choisir nos députés européens, la mémoire est toujours bonne conseillère.

 

Giscard

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans EPINGLE(E)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher