Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Fuites d'eau à Mantes la Jolie (suite). Récurrentes et prévisibles

27 Novembre 2014, 09:48am

Publié par Marc Jammet

Fuites d'eau à Mantes la Jolie (suite). Récurrentes et prévisibles

 

Une fuite d'eau à Mantes la Jolie qui a vidé un chateau d'eau et privé 70% des Mantais en eau potable pendant 24 heures! (cliquez ici pour retrouver l'article)

Ca c'était il y a quelques jours ... mais l'information en cache une autre: c'est que les fuites d'eau (plus petites) sont légions d'un bout du réseau à l'autre.

 

C'est ainsi que les résultats de la délégation de service public (confiée aux groupes privés et notamment Véolia) sont tout simplement édifiants pour l'année 2013.

C'est ainsi que les pertes et fuites d'eau atteignent tout simplement la moyenne nationale (20%). 

Autrement dit, à chaque fois que vous consommez 4 mètres cubes d'eau, un cinquième mètre cube s'est volatilisé dans la nature.

 

La raison? L'entretien des canalisations. 

Véolia, par exemple, n'a remplacé que 0,1% des canalisations en 2013.

A ce rythme, il faudra 1.000 ans pour remplacer l'ensemble du réseau!

 

Pour ce qui concerne la qualitié de l'assainissement réalisé (l'eau qui va être rejetée dans la Seine), sur 18 contrôles réalisés, 5 sont non conformes. 

 

Seul point positif pour les distributeurs privés: les bénéfices. 

En 2013, sur le territoire de la CAMY, ils ont réalisé 800 millions d'euros de bénéfices.

 

Au final donc: les consommateurs paient davantage, l'écologie (qualité de l'eau rejetée et taux d'utilisation) est sacrifiée au profit des distributeurs privés et les contribuables financent et s'endettent pour des réalisations utilisées par les groupes privés (station d'épuration par exemple financée par la CAMY).

 

Question subsidiaire:

combien de temps certains élus (droite mais aussi de gauche) vont-ils s'obstiner à défendre cette délégation de service public qui apparaît de plus en plus pour ce qu'elle est: une arnaque?

 

Ci-dessous l'article paru dans Direct matin, le 21 novembre. Cliquez deux fois sur l'image pour l'agrandir. 

Précision sur l'article. Il ne différencie pas les communes qui entretiennent directement leurs réseaux et celles qui ont confié ce soin à un distributeur privé.

 

eaudirectmatin21nov

Commenter cet article