Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 10:58

C'est ce qu'il est ressorti de la réunion publique organisée jeudi 15 novembre à l"Agora à Mantes la Jolie.

"Main dans la main", la députée-maire PS de Rosny sur Seine et le maire UMP de Mantes la Jolie ont réaffirmé l'un après l'autre leur refus de tout référendum susceptible de remettre en cause le projet.

Françoise Descamps-Crosnier tout d'abord: "A partir du moment où nos PLU (plans locaux d'urbanisme - NDLA) ont été décidés, la concertation que nous engageons "est beaucoup mieux qu'un référendum'".

Michel Vialay ensuite: ""la décision a été prise en 2009 (les dossiers ont été remis sur la table des conseillers municipaux à l'ouverture du Conseil municipal NDLA). On ne s'est pas posé la question de savoir si on allait consulter" ajoutant même à mon intention que "chacun a le droit de dire qu'il n'est pas d'accord mais que cela devient lassant si on vient toujours dire la même chose" en appelant à une "concertation constructive".

Concertation constructive? Le problème c'est que, conseillers municipaux et agents des deux municipalités compris, il y avait en tout et pour tout, un peu de 40 personnes présentes dans la salle.

"Pouvons-nous décider à moins de 40 de l'avenir de 48.000 habitants?". Pas de quoi émouvoir Françoise Descamps qui déclarait alors que "si les gens ne viennent pas, et bien ce sera tant pis pour eux, nous prendrons les décisions à 40" tout en ajoutant "qu'évidemment toutes les propositions n'étaient pas acceptables".

Quel débat donc promouvoir? Le nouveau site de la concertation en donne un exemple frappant pris parmi les (rares puisqu'ils étaient ... 5) contributeurs.

concertation

Contributrice: "dans certains pays, les espaces verts sont des lieux de réunions. En Italie, cet été, beaucoup de gens venaient pique-niquer dans des parcs. Vers chez moi, on ne fait pas trop cela. C'est plutôt pour se balader".

Contribution de l'animatrice: "C'est très intéressant! Du coup qu'est-ce qui suscite cette envie en Italie? Qu'est-ce qui donnerait envie dans un éco-quartier de pique-niquer?"

Contributrice: "je pense que les familles là-bas aiment se réunir et dans les maisons ce n'est pas toujours possible ..."

Décidemment, on aura compris que l'éco-quartier prévu de 5.000 logements était la panacée pour se réunir et pique-niquer!

Débat difficile donc - deux interventions dans la salle pour dire soit son accord avec mes propos, soit pour demander qu'on réponde aux éléments que je viens d'évoquer, peu de participations .... ce manque d'intérêt n'est-il pas dû justement au fait que cette concertation n'est qu'une manière plus (ou moins) habile de tenter de faire croire à la concertation alors que tout est décidé d'avance? Autrement dit de la manipulation dont c'est justement la définition?

Vous trouverez, ci-dessous, le résumé de mon intervention.

"Je veux féliciter Respublica qui a bien répondu à la commande qui lui a été faite: une opération de communication.

Je remarque qu'inscrit sur le site Internet de concertation, en avril, je n'ai toujours pas eu le droit d'y participer, les codes ne m'ayant jamais été fournis.

Je m'étonne qu'alors que l'étude d'impact a été soumise aux habitants, alors qu'on n'a toujours pas les conclusions du commissaire-enquêteur, on poursuive cette concertation comme si de rien n'était, sans tenir compte de la dernière réunion au mois de février au cours de laquelle la salle s'était montrée hostile au projet.

C'est d'autant plus grave que des problèmes importants existent:

5.000 logements c'est 15.000 habitants supplémentaires, 10.000 véhicules sans que des projets sérieux de création d'emplois ne soient établis. Les conséquences pour la circulation en seront évidentes, autant que pour les finances (il faudra bien construire les infrastructures. Qui va payer? Je vous rappelle que nous nous réunissons dans une commune qui a vu une augmentation de 38% de ses impôts locaux en trois ans!)

Quid de la station d'épuration et de sa valse de camions, du gazoduc qui traverse l'éco-quartier?

Il y a une question à laquelle on continue de ne pas répondre: c'est faut-il ou non s'engager dans ce projet ou s'orienter vers une autre utilisation de cet espace?

Allons-nous décider à moins de 40 dans cette salle de l'avenir de 48.000 habitants? Je vous rappelle cette fois que nous sommes dans une vile où le maire ici présent a décidé d'organiser un référendum sur un autre sujet parce qu'il estimait que la décision en cause engageait la Ville durablement?

Peut-on vraiment dire que ce n'est pas le cas avec un projet qui engagerait notre ville pour 30 ans?" 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher