Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 22:47

Sous le prétexte de développer la ferme pédagogique, Michel VIALAY a fait voter une subvention de 30.000 euros à une association « mézièroise » liée directement à l’opposition municipale de Mézières-sur-Seine.

 

Pire, Monsieur DALBIS – qui présentait la délibération – a justifié d’emblée cette subvention en indiquant que la gestion de la ferme pédagogique était déjà déléguée depuis plusieurs mois à cette association – ce qui est illégal.

 

Après que j’ai dévoilé « pot aux roses » lors de ma première intervention, malgré l’insistance de Nathalie COSTE (DECIL) à « noyer le poisson » (« avez-vous envisagé du personnel spécifique ? »), d’autres élus ont fini par « monter au créneau » comme Guillaume QUEVAREC (PS) estimant que « suite aux informations données par Marc JAMMET, il y a besoin d’éclaircissements et que, de toute façon, cette ferme doit rester en régie publique ».

 

Des demandes d’éclaircissements qui seront restées sans réponse puisque malgré ma demande répétée trois fois successivement (« Comment a-t-on pu depuis plusieurs mois déléguer la gestion d’un bien municipal à une association sans passer par le Conseil municipal ? »), ni le maire, ni Arnaud DALBIS n’ont répondu.

 

Le vote des élus sur cette subvention.

Contre : PCF, ne participent pas au vote : PS, abstention : UMP tendance Braye,

POUR : UMP, Modem et …. Décil !

 

Vous trouverez, ci-dessous, l’intégralité de mon intervention sur ce sujet (suivie des documents prouvant mes dires – cliquez deux fois sur les images pour les agrandir)

 

« Votre délibération est un peu incompréhensible.

Vous souhaitez transférer à la CAMY le sport et la culture – et là vous nous proposez de financer une association de Mézières sur Seine qui interviendrait pour diversifier la ferme pédagogique – structure fréquentée par tous les habitants du bassin de vie puisque c’est la seule dans la région. On ne la passe pas à la CAMY celle-là ?

 

Alors reste à savoir si ce que vous nous présentez ce soir n’est pas la préfiguration de la future privatisation de la ferme pédagogique ? D’autant plus que Monsieur DALBIS nous indique que la gestion lui est déjà concédée.

Très franchement, je n’ai pas bien compris la diversification par rapport à l’existant. Un clapier supplémentaire, un lieu de stockage de paille … on ne pouvait le faire en régie ?

 

Ce que je sais, par contre, c’est que l’association A.I.M.E.R. de Mézières-sur-Seine est liée étroitement à l’opposition de droite à Mézières : Convergences Mézières.

Ne me dites pas non parce que les associations apparaissent ensemble sur la même page de garde d’un site internet commun !

 

Je ne sais pas si vous vous rendez bien compte mais vous proposez ce soir au Conseil municipal – et donc aux Mantaises et aux Mantais – de financer un parti politique de droite d’une autre commune ! Et qui agit comme tel !

 

C’est immoral du point de vue de l’utilisation des fonds publics. La municipalité n’appartient pas à l’UMP, c’est un principe de droit.

 

C’est indécent du point de vue de la coopération intercommunale.

Les habitants de Mézières ont choisi leur maire. C’est leur droit le plus strict. Et ce n’est pas au maire de Mantes la Jolie de financer l’opposition d’une commune qui vient d’entrer à la CAMY.

Vous aurez sans-doute remarqué que c’est pour moi une position de principe : je dénonce les ingérences d’un maire dans une autre commune même quand elles s’exercent de la part d’une ville voisine sur Mantes la Jolie ou sur l’un de ses candidats.

 

Aussi je vous demande, Monsieur le Maire, de retirer cette délibération indigne de l’ordre du jour du Conseil municipal.

 

aimer

 

Jugez par vous même, le site de Convergences ==> cliquez ici

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans Conseils municipaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher