Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 17:50

C'est notamment la candidate du Parti socialiste, Rama Sall, qui évoque dans l'un de ses derniers matériels le gâchis du circuit F1.

 

Le problème ..... c'est que tous les conseillers généraux du Mantois - Pierre Bédier, Jacques Saint-Amaux, André Sylvestre - non seulement s'étaient prononcés "pour" mais avaient aussi adhéré à l'association pour le circuit F1 créée par ... Pierre Bédier.

 

Depuis, les faits ont contredit les arguments. Le circuit F1 abandonné a coûté pratiquement 9 millions d'euros de fonds publics selon la Cour des comptes ... et le Conseil général, l'année suivante, a augmenté les impôts de 15%!

 

Vous trouverez ci-dessous:

 

-  STAmaux L'enregistrement vidéo de l'appel pour le circuit F1 de Jacques Saint-Amaux. Cliquez sur l'image.

Par Conseil général, des Yvelines

 

Le conseiller général du canton de Limay a décidé de soutenir le projet YVELINES F1 en adhérant au comité de soutien départemental lancé le 22 janvier 2009. 

Le projet entend créer en Yvelines la vallée de l'automobile française avec comme porte drapeau le Grand Prix de France de Formule 1.

 

- L'article publié par le site "Gazette du Montfortois" 

 

La chambre régionale des comptes annonce une facture de 8,7 M€ au lieu des 7,8 M€ annoncé par le département pour le projet de F1 abandonné

 Par une délibération du 26 septembre  2008, le conseil général a apporté « son soutien tant politique que financier à l’implantation du Grand prix de  France de Formule 1 dans les Yvelines, sur le site de Renault Flins-Les Mureaux » et mandaté son président (*) « pour mener toute négociation utile à la réalisation de cette implantation ».

(*)Pierre Bédier

Abandonné en 2009, ce projet de circuit F1 yvelinois de Flins — les Mureaux aura coûté la bagatelle de 8,7 millions d’€ au lieu des 7,8 millions annoncé par le département des Yvelines, a publié fin novembre la Chambre Régionale des Comptes d’Ile de France.
En janvier 2010, le conseil général  a dévoilé le coût (études et travaux) occasionné par le projet de construction du  circuit de Formule 1, abandonné en décembre 2009.

Selon les informations données par le département, le coût se montait à 7 812 471 €, détaillé comme suit :

Nature de la prestation

Montant (en €)

Etudes préalables

824 665

Maîtrise d’œuvre circuit et contrats associés

4 804 521

Archéologie préventive

777 210

Préparation du dossier DUP

548 392

Débat et concertation

227 366

Conseil

241 539

Annonces et insertions

33 144

Déplacement des captages

105 634

Enfouissement des lignes électriques

250 000

Total

7 812 471

 
Aujourd’hui, la facture est beaucoup plus salée, selon le rapport de la chambre régionale des comptes, notamment certaines dépenses auraient été supportées par le département.  Globalement le surcoût aurait atteint un montant de 970 000 €.

 

Coût du terrain restant à la charge du CG  (le terrain de 123 ha a été acheté plus cher qu’il n’a été revendu)

270 000 €

Frais de communication (nettement en deçà de la réalité a estimé la CRC)

  50 000 €

Frais de personnel dédié

200 000 €

Autres frais de personnel

200 000 €

Indemnité résiliation du marché de maîtrise d’œuvre

250 000 €

Total

970 000 €

 

Soit un  coût global  du projet pour le département évalué à environ 9 M€.

Une facture qui s’annonce  lourde pour le  contribuable   yvelinois.

 

http://gazette-montfortois.fr/?p=5743

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marc Jammet - dans Mantes la Jolie
commenter cet article

commentaires

corinne 22/06/2013 07:29

et ce n'est pas fini.

Les élus ont horreur de vide,il faut absolument qu'ils trouvent une "vocation" à chaque m2 de notre territoire.
Sur le site de la "ferme de la Haye" aux Mureaux,une plaine agricole qui pourrait continuer son petit bonhomme de chemin sans aucune dépense publique ,l'EPAMSA s' oriente maintenant vers de
multiples aménagements qui , n'en doutons pas,vont encore "couter un bras" en études diverses et variées.

A une époque ou les caisses se vident plus vite qu'elles ne se remplissent,il serait utile que les décideurs soient plus économes du denier public.

En toute chose le mieux est l'ennemi du bien.
Si le bien coute peu et nous suffit,le mieux porte interrogation quant au rapport bénéfice/perte.
L'urgence n'est pas aux "pistes cyclables"!

voir
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/G2%20%28EPAMSA%29.pdf

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher