Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Communauté urbaine. Gens du voyage. Agrandir les aires pour mieux expulser ?

21 Octobre 2020, 07:12am

Publié par Marc Jammet

Vous trouverez, ci-dessous, le courrier que je viens d'adresser au Président de la communauté urbaine.

Vous trouverez également, en liens ci-dessous, quelques liens en rapport avec le sujet : le courrier de l'association "Gens du Voyage en Yvelines", l'article de Claude Cécile dans Actu.fr, ce qu'en dit la communauté urbaine.

 

Marc Jammet

Conseiller municipal de Mantes la Jolie

Conseiller communautaire

à

Monsieur Raphaël Cognet

Président

Communauté urbaine GPS&O

Immeuble Autoneum, Rue des Chevries,

78410 Aubergenville

 

Le 18 octobre 2020

 

Monsieur le Président,

 

               

                J’ai été saisi par plusieurs associations et membres des gens du voyage concernant l’agrandissement de 15 à 48 caravanes sur l’aire de Buchelay.

 

Ils souhaitent conserver une aire à taille humaine, ce que ne permettrait pas l’agrandissement projeté.

 

Ils s’étonnent également du coût des agrandissements prévus de plusieurs aires de la communauté urbaine (plus de deux millions d’euros) sans aucune consultation des premiers concernés.

 

Je les soutiens et ne peut que m’interroger sur les buts réellement fixés par ces agrandissements.

 

La manière dont sont traités les gens du voyage sont déjà irrespectueuses (aires implantées à proximité des déchetteries ou, comme à Buchelay, entre un chenil et une voie SNCF actuellement en travaux) et les agrandissements projetés ne semblent viser qu’à se mettre en conformité avec la loi afin d’obtenir plus vite les expulsions de gens de voyage qui s’installeraient en dehors de ces aires.

 

Cela reviendrait ainsi à se mettre en conformité de manière fictive sans que cela ne réponde aux besoins, à favoriser du même coup les implantations illicites et la répression.

 

Aussi est-ce la raison pour laquelle je vous demande de suspendre ces décisions et les travaux afin de soumettre à nouveau ce projet au Conseil communautaire qui a été renouvelé depuis la décision prise en 2017 tout en engageant sérieusement une véritable concertation avec les associations concernées.

 

            En vous remerciant par avance de l'intérêt que vous voudrez bien porter à ma démarche et de bien vouloir m'informer des suites qui lui seront données, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments distingués.

Marc Jammet

Le courrier adressé par l'association des Gens du Voyage en Yvelines

Commenter cet article