Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Contrôle des fonds publics ? On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même !

16 Mai 2020, 09:32am

Publié par Marc Jammet

EPINGLE(E)

 

Pour aider les entreprises à tenir pendant la crise ou à repartir après celle-ci, le gouvernement a aligné plusieurs centaines de milliards d'euros sur la table (300 à 500 milliards pour l'instant).

Et pour faire face aux critiques éventuelles, depuis le 22 avril il a décidé de "suivre" ces dépenses avec la nomination d'un Comité de Suivi et d'évaluation des mesures d'urgence.

Un comité qui sera dirigé par Monsieur Benoît Coeuré (assisté entre autres par ... Pierre Bédier)

Benoît Coeuré est un ancien membre du Directoire de la Banque Centrale Européenne et (Cela ne s'invente pas) actuel "dirigeant du Pôle Innovations à la Banque des Règlements internationaux à ... Bâle en Suisse).

Et il va donc chapeauter un comité de 14 membres:

- 4 députés ou sénateurs des commissions des finances de l'Assemblée nationale ou du Sénat (2 "en marche", 2 "Les Républicains").

- 2 membres de la Cour des Comptes (qui n'a eu de cesse que de réclamer du gouvernement et des collectivités territoriales qu'ils réduisent leurs masses salariales et les dotations publiques)

- le directeur général des finances publiques (directement inféodé au gouvernement qui le nomme)

- les membres désignés par l'association des maires de France, l'assemblée des départements de France (qui a désigné Pierre Bédier), l'association "Régions de France" c'est à dire 3 "Les Républicains".

- Enfin 2 représentants des syndicats: le MEDEF et l'U2P (PME et TPE) à l'exclusion des syndicats de salariés qui auraient pourtant peut-être beaucoup à dire.

Et ... c'est tout.

Au final, qui va "suivre" les quelques centaines de milliards d'euros qui vont être distribués (et que nous allons bientôt devoir rembourser) ? 

Le gouvernement, sa majorité, la droite et ... les représentants de ceux qui vont recevoir les sous !

Commenter cet article