Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

78Actu. Mantes-la-Jolie. Continuité pédagogique : les enseignants dénoncent une «imposture

16 Avril 2020, 09:03am

Publié par Marc Jammet

Au cours d'un échange virtuel sur la situation des écoles, collèges et lycées du Mantois, ils ont dressé quelques constats « pas jolis jolis »...

Née du mouvement de contestation de la réforme des retraites, l’Assemblée générale éducation du Mantois s’est réunie en ligne les 6 et 7 avril.

Dans un communiqué intitulé « Bas les masques ! », elle dresse un constat accablant de trois semaines de «continuité pédagogique» dans la région.

Les personnels de l’éducation constatent qu’il y a loin entre « l’organisation millimétrée » décrite par la communication gouvernementale et la situation vécue dans le Mantois :

« Les équipes enseignantes ont été contraintes de trouver et mettre en place dans l’urgence des supports informatiques permettant de maintenir le lien avec les familles – jusqu’alors inexistants dans le premier degré -, de gérer la saturation des serveurs informatiques, les obligeant à devoir poster le travail pendant la nuit. »

Des enseignants témoignent qu’ils se sont mis en danger « en distribuant le travail au sein des quartiers », au mépris des règles du confinement.

Les « élucubrations » du ministre de l’Education

Le texte pointe la responsabilité particulière, dans ce désordre, du ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, toujours « prêt à nous tomber dessus comme à son habitude pour nous abrutir d’injonctions contradictoires ».

Le ministre avait assuré : «Jamais les écoles ne fermeront», avant d’être démenti quelques jours plus tard.

«C’est par les médias que nous découvrons, jour après jour, les dernières élucubrations du général Blanquer, contredites dès le lendemain.

Et peu importe les conséquences en termes de renforcement des inégalités sociales, de souffrances, de culpabilisation : lui parade, mais c’est à nous de monter au front, de travailler, de télé-enseigner, d’exiger, de corriger, d’évaluer, de surveiller, de dénoncer, de boucler le programme… en marche ou crève !»

Lire la suite, voir ci-dessous en lien

Commenter cet article