Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Vous m'avez dit... Fusion 78-92, Calcia, Dunlopillo. Schizophrénie

3 Février 2020, 09:05am

Publié par Marc Jammet

QU'EST-CE QUE LA SCHIZOPHRÉNIE ?
 

La schizophrénie est une maladie du cerveau qui affecte la pensée, les sentiments et les émotions, tout comme les perceptions et les comportements des personnes qui en sont atteintes.

Toutes ces fonctions ne sont cependant pas perturbées au même moment et dans la même mesure.

De nombreuses personnes souffrant de schizophrénie peuvent avoir un comportement parfaitement normal pendant de longues périodes.

Le député Pierre Bédier nous vante la fusion 78-92 depuis des années et pas plus tard que lors de ses derniers vœux ou il en appelle à une concertation à ce sujet.

On nous vante les mérites du « ce qui est à toi est à moi et inversement. »
 

Dès lors on comprend mal sa réaction épidermique au déplacement géographique de 250/ 370 des salariés du groupe Italcementi (Calcia) de Guerville 78 , ainsi que leur siège social , vers Nanterre 92.
 

Il ne s’agirait donc pas de licenciements secs ..Par contre la sur-réaction à ce déménagement  et la motion du GPSEO serait de nature à signer l’arrêt de mort de l’usine de Gargenville  et donc la mise sur le carreau de 90 personnes.

En comparaison le redressement judiciaire de Dunlop à Mantes la Jolie ( et ses 183 emplois associés ) ne provoque aucune réaction du député.

 

Doit-on rappeler le protocole de 2015 ou une subvention assurait le maintien de l’activité Dunlop  ,et des 318 emplois ,en extension du site de Limay. https://www.yvelines-infos.fr/le-conseil-general-organise-la-reinstallation-de-dunlopillo/
 

Je n’entends pas Bédier parler de trahison , ni se révolter des  « 10M€, versés par le Conseil général des Yvelines pour  l'acquisition de l'ancien site de Mantes (et   prévoir  sa dépollution pour 500 000 €.)

Une fois réaménagé, ce site situé entre la Seine et le lac de Gassicourt, pourrait accueillir un programme de 800 logements adossé à une marina. »

Ni ne dénoncer le portage du terrain de Limay par l’EPFY et dont aucune usine n’est sorti de terre.

Bref ces gesticulations et larmes de crocodiles sont une bien sinistre comédie ,sur le dos des salariés de la vallée de Seine baladés de-ci de-là au gré du profit politique ou économique.

 

Je reste toujours triste de voir des « boites » qui ferment surtout quand les sites industriels sont remplacés par des logements.

Cela aggrave le phénomène  «  vallée dortoir «  lié au déséquilibre emploi-habitants.
 

Commenter cet article