Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Croix-Ferree. Quand maire, société Hlm, une présidente d'une amicale "fantome" rêvent en choeur (coeur ?): faire partir les locataires actuels !

9 Juillet 2019, 07:48am

Publié par Marc Jammet

Déclaration du Comité de défense des rues de la Croix-Ferrée et des Carrières.

 

Le Courrier Mantes s'est fait l'écho de … deux locataires sur 800 soutenant la réhabilitation projetée dans le quartier.

Un maître mot pour ces deux locataires: à défaut de pouvoir justifier d'un quelconque soutien, "les locataires seraient divisés".

Le 4 octobre 2018, déjà les locataires s'opposaient entre eux. Piètre manoeuvre pour "blanchir" le maire et LR Yvelines-Essonne

La Gazette des Yvelines (financée partiellement et logée par partiellement par la majorité municipale) avaient déjà "fait le coup" aux locataires et aux Mantais mal informés du coup.

C'est une prise de position assez rare de la part d'une association - même squelettique - que de soutenir leur bailleur contre les locataires, leurs voisins.

La présidente auto-proclamée n'a-t-elle réalisé un exploit en trouvant une locataire (par ailleurs membre rescapée de sa propre amicale) satisfaite, offerte comme exemple de ce qui se fera peut-être pour elle mais pas pour l'immense majorité des locataires (dont on a proposé à certains de partir dans des communes distantes de plusieurs dizaines de kilomètres) ?

Car, elles oublient que notre Comité de Défense, s'il défend naturellement les locataires qui refusent d'être expulsés illégalement en vertu d'une charte réputée non écrite, défend les droits des locataires qui souhaitent déménager (ce que LR Essonne leur refuse depuis des années quelques fois !).

Ce qu'elles taisent, c'est que le maintien des loyers (pour les locataires que le maire veut choisir) ne s'effectuera qu'au m2.

En clair, un locataire disposant actuellement de 50 m2 de surface corrigée et dont le logement serait agrandi de 20 m2 (balcon notamment) verrait une augmentation de son loyer de 40 % !

Enfin elles mentent quand elles annoncent que seule une poignée de locataires résiste encore.

Aux numéros 2, 4 et 6 de la rue de la Croix-Ferrée, même observés deux voisins d'en face, il y a encore des "Gaulois irréductibles" à qui ni le maire, ni LR n'arriveront à faire peur

Et tant qu'ils ne signeront pas (et les autres locataires) ni la charte ni un nouveau bail … les travaux ne commenceront pas, ni dans trois mois, ni plus tard.

On comprend donc d'autant mieux pourquoi le duo "perroquets" du Maire et de LR Yvelines-Essonne a choisi d'attaquer Nora DRIF personnellement.

Que les locataires ne s'y trompent pas: il s'agit de l'hommage du vice à la vertu et Nora peut compter sur le soutien du Comité de défense et sur celui des locataires pour son action inlassable au service des locataires.

Avec Nora, nous ne lâcherons rien.

Et, tous ensemble, nous ramènerons le maire et LR Yvelines-Essonne à la raison et au respect des locataires.

Commenter cet article