Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

VOUS M'AVEZ DIT. Epuration sociale à Mantes-la-Jolie ?

20 Septembre 2018, 07:13am

Publié par Marc Jammet

Deux courriers reçus qui témoignent du vécu des locataires des rues de la Croix-Ferrée et des Carrières où "Les Résidences Yvelines-Essonne" et la droite municipale multiplient les pressions pour en faire partir 800 locataires de 274 logements.

(Bien entendu, les courriers ont été "anonymisés")

 

JE NE COMPTE PAS ME FAIRE JETER COMME UNE MALPROPRE

 

Je m'empresse  de vous écrire,  car j'ai reçu deux de vos prospectus, que j'ai lu avec beaucoup d'attention.

Je tiens tout d'abord à  vous remercier , car grâce à  votre courrier j'ai été  avertie du projet concernant mon quartier.

Le bailleur, me concernant et concernant  d'autres locataires, ne nous a jamais informé ni de la réunion du 4 juillet ni de ce projet.

J'ai informé d'autres locataires qui tout comme moi étaient stupéfaits.

Le 5 septembre dernier s'est tenue une réunion  avec l'amicale des locataires.

Au bout de quelques minutes je suis partie, avec d'autres locataires.

En aucun cas je tiens à faire partie d'un groupe qui cautionne, au vu des propos tenus, ce projet ( ce jour là,  votre prospectus dans les main, une personne étant censée représenter les locataires, m'a demandé de jeter votre courrier, vous pointant du doigt comme un politicien).

J'ai donc décidé de faire mes propres démarches avec d'autres locataires afin de faire valoir nos droits de locataires.

Il est sûr que je ne compte pas me laisser faire, et je ne compte pas quitter mon appartement que j'ai rénové  par mes propres moyens, attendant les promesses jamais tenues.

Je ne compte pas me faire "jeter  comme une mal propre" au profit de manipulateurs.

 

NOUS SOUHAITONS REGAGNER

NOS APPARTEMENTS LA TETE HAUTE.

Nous avions assisté à la  réunion grotesque  du 4 juillet  où était présent le Maire de Mantes la jolie où il a commencé son discours : j’ai une très bonne nouvelle à vous annoncer et suivi de très belles images de notre futur quartier.

Où est l'intérêt à partir du moment que l'on sera chassé une fois notre habitat rénové ?

D’ailleurs je suis intervenu pour dire que pour moi c’était une mauvaise nouvelle ...

Ce serait trop long d'étaler nos échanges ce jour là car on a su lire entre les lignes: nous étions indignes de rentrer pour regagner notre logement une fois retapé et enfin mise aux normes.

C ‘est pour une autre catégorie de personnes avec de plus gros apports et j en reviens à votre tract où le mot épuration sociale est vraiment le terme adéquat.

Nous vous remercions de nous avoir apporté des éclaircissements à notre situation car nous comptons ne pas se laisser faire mais ne savons vers qui nous tourner.

Nous sommes allés à la réunion des amicales où l ‘on a senti que l’on serait pas soutenu dès les premiers 10 minutes de discours incohérents pour nous.

La représentante  était vindicative vis à vis d'une locataire car elle tenait votre tract entre les mains.

Nous nous sommes levés.

Nous souhaitons regagner nos appartements une fois réhabilités la tête haute

Commenter cet article