Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

#jamaissansmonservicepublic, Dieppe (76) lance sa campagne

2 Mars 2018, 09:52am

Publié par Marc Jammet

Touche pas à mon service public, c’est le signal d’alarme lancé par Nicolas Langlois maire de Dieppe qui dénonce la baisse des dotations de l’État depuis 2012.

Au travers d’affiches et de distribution de cartes postales, la municipalité défend le service public de proximité.

Une piscine vide. Une assiette vide. Une bibliothèque vide. Un bureau vide. Que se passerait-il dans notre vie quotidienne si le service public venait à disparaître ? La Ville de Dieppe lance #jamaisansmonservicepublic une campagne de communication, et d’action pour valoriser le service public dans nos vies.

Objectif : au moment du débat et du vote sur les orientations budgétaires (conseil municipal du jeudi 22 février), puis de l’adoption du budget de la collectivité (conseil municipal du jeudi 29 mars), il s’agit de montrer que le service public est au coeur des enjeux budgétaires et financiers en invitant les citoyens à se mobiliser pour réclamer de l’État les moyens du fonctionnement de ces services.

Depuis 2012, la Ville de Dieppe a subi les baisses successives importantes de sa dotation de fonctionnement pour un total de 3,7 millions d’euros et 500 000 euros de baisses des compensations. Derrière les chiffres, il y a les hommes et les femmes du service public, la qualité de ce service et, surtout, l’usager qui en bénéficie.

La campagne va être menée par voie d’affiches sur les panneaux Decaux, dans les accueils municipaux. Elle est relayée par Journal de bord qui dès février a mis en lumière l’importance du service public communal et le remettra en lumière en mars, du point de vue des usagers. #jamaissansmonservicepublic sera présente sur les réseaux sociaux municipaux (8 pages facebook, 1 compte twitter et 1 compte instragram), comme l’indique le hastag présent sur la signature.

Elle sera relayée par des vidéos et du partage d’images permettant d’expliquer combien le service manquant est non seulement essentiel mais efficace.

Par ailleurs, une carte pétition T à adresser au président de la République sera disponible dans les lieux publics. Enfin, les services publics municipaux (piscines, Assiette dieppoise, Centre technique municipal...) ouvriront leurs portes durant deux semaines fin mars.

Commenter cet article