Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Défrichement sur les Hautes Garennes à Mantes la Jolie.

10 Février 2018, 08:13am

Publié par Marc Jammet

Repris du blog: L'autre écho du quartier fluvial

La commune de Mantes la Jolie aurait-elle trop d’arbres qu’elle en sacrifie 1 hectare sur l’hôtel démago des jardins familiaux ?

localisation du projet de défrichement

C’est un peu la question que l’on se pose en lisant la demande de la mairie de Mantes la Jolie datée du 13 novembre 2017.Elle porte la signature de Catherine Bloch’ 12ème adjointe aux fleurissement et aux espaces verts.

Le projet se situe sur les Hautes Garennes, il consiste à défricher 0.9 hectares de boisement pour créer 32 lots de jardins familiaux et construire 16 abris de jardins doubles, il y aura même des ruches et un compost. L’objectif est de « créer un lien social entre les habitants et leur permettre de cultiver et récolter des légumes » une association sera créée pour gérer les jardins familiaux et l’attribution des lots. Un apport de terre végétale sera nécessaire. Les usagers viendront sur le site, à pieds, en vélo en voiture ou en transport en commun. (Par contre il n’y a pas de transport en commun ni parking à proximité et encore moins de piste cyclable).

Discussion : Le Val fourré a fait l’objet d’investissements énormes pour sa rénovation et dispose de nombreux espaces en « pied-d ’immeuble » ou cette activité « lien social » trouverait tout à fait sa place. Il s’est même vu coller l’étiquette « éco quartier ». C’est particulièrement incompréhensible d’aller détruire 1 hectare d’espace naturel au profit d’activités anthropiques alors que d’autres emplacements seraient plus judicieux.

Moralité : encore 1 hectare d’espaces naturels de gaspillés au profit d’activités pseudo-écolo et, cerise sur le gâteau, installation de ruches au détriment des pollinisateurs sauvages locaux dont les papillons protégés du site, les abeilles sauvages et le Bourdon grisé Bombus sylvarum espèce très rare et protégée des Hautes Garennes.

Ce n’est pas demain la veille qu’on va stopper l’érosion de la biodiversité avec la multiplication de projets « bobo-socio-écolo-démago » de ce genre.

 « Si on leur donnait le Sahara, dans cinq ans il faudrait qu'ils achètent du sable ailleurs » disait Coluche.

9 000 m 2 de boisement qu'on veut raser pour créer des jardins familiaux

 

En réponse datée du 20 décembre 2017 la DRIEE estime, au regard des éléments fournis par le pétitionnaire, que le site ne présente pas d’intérêt majeur pour le fonctionnement écologique du secteur et que le projet n’est pas susceptible d’avoir des impacts notables sur l’environnement ou sur la santé. Elle dispense donc ce projet d’une étude d’impact, mais par contre confirme qu’il fait l’objet d’une autorisation de défrichement au titre du code forestier.

Petit rappel pour les moins de 40 ans, les amnésiques et les « je ne sais pas, je ne suis pas d’ici » :

Les Hautes Garennes ont été exploitées en carrière de granulats jusque dans les années 75-80. A cette époque, quand les exploitants avaient fini d’exploiter, ils partaient sans se retourner et aller exploiter ailleurs, laissant la place à des entreprises qui comblaient les trous avec tout ce qu'elles pouvaient  trouver ,sans aucun contrôle administratif.

Aujourd’hui on dirait une ISDI (installation de stockage de déchets inertes ) hier on appelait ça une décharge !

Prudence les sols sont potentiellement pollués sous ce projet de jardins familiaux !

En savoir plus :

Projet de jardins familiaux

Avis de la DRIEE

Article L341-3 code forestier

Commenter cet article