Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Histoire mantaise. Quand Michel SEVIN dérape sur la collaboration …

25 Janvier 2018, 08:41am

Publié par Marc Jammet

Dans un billet publié le 17 janvier 2018 par « Le Courrier de Mantes », Michel SEVIN évoque la passation de pouvoirs « en douceur » avec la nomination par la droite de Raphaël Cognet.

 

Une « douceur » qui, selon lui n’a pas toujours été le cas hormi « les alternances de la seconde guerre mondiale (qui) devraient inspirer tous les démocrates ».

Il y insiste très lourdement en concluant son article par « l’alternance dans le respect et la courtoisie n’avaient pas encore laissé la place à l’invective et aux procès d’intention … »

 

Je suis désolé pour Monsieur SEVIN mais la vérité historique c’est que « l’alternance et la courtoisie » étaient d’abord la France occupée par les nazis en collaboration avec un gouvernement félon.

C’était les arrestations et les déportations de juifs par centaines ... et la réquisition des magasins que certains possédaient.

C’était aussi la lutte qu’engageaient de nombreux résistants (comme René Martin et Louis Racaud – fondateurs du GREM) au péril de leurs vies.

 

N’en déplaise à Monsieur SEVIN, les noms donnés aux rues de Mantes-la-Jolie (Alexandre Palombe, Guy Alloyeau, Fernand Bodet, Roger Brunel, Louis Cauzard, Marie et Robert Dubois, Marcel Fouque …) témoignent que les invectives racistes, les procès iniques et les exécutions sommaires avaient trouvé toute leur place dans cette époque qu’il semble appeler de ses vœux.

 

C’est blessant pour toutes celles et tous ceux qui ont eu à subir. C’est insultant pour la mémoire de Mantes-la-Jolie et donc pour tous les Mantais.

 

Cette contribution a été envoyée à la direction du Courrier de Mantes. L'hebdomadaire n'en fait aucune mention dans sa dernière livraison.

Histoire mantaise. Quand Michel SEVIN dérape sur la collaboration …

Commenter cet article

Éric Souavin 28/01/2018 19:11

Alors là je n'en reviens pas, Mr SEvin ,peut être a cause de son avancée en âge (ce qui n'excuse RIEN...) EN VIENT-IL À"REGRETTER LE BON VIEUX TEMPS DU VOTE DES PLEINS POUVOIRS À Pétain,LE MARÉCHAL ; ET À L'INSTAURATION DE L'ÉTAT FRANÇAIS ET DE SA LÉGION DES COMBATTANTS QUI DONNERA LA TRISTEMENT CÉLÈBRE MILICE ?!?!")...

Souavin 10/05/2018 12:33

Que je sache ce n'est pas le parti COMMUNISTE français qui signa le pacte germano-sovietique ! Les COMMUNISTES-FRANCAIS ONT FAIT CE QU'ILS AVAIENT À FAIRE DANS L'INTÉRÊT DES CLASSES OUVRIERES, PETITES PAYSANNES et POPULAIRES DE FRANCE... et dans le contexte apocalyptique du début de la seconde guerre mondiale !

Marc Jammet 07/05/2018 16:53

Ne pas oublier d'abord que les premiers résistants furent communistes et bien avant l'entrée en guerre de l'URSS - comme en témoigne l'histoire mantaise.

LEMINENCE 07/05/2018 10:07

Ne pas oublier cependant que le PCF a eu une attitude pour le moins ambiguë au début de l'Occupation... Il est vrai que c'était au temps du Pacte germano-soviétique, et qu'il suivait inconditionnellement son grand maître de Moscou. Mais, ça non plus ça n'excuse rien... http://www.lemonde.fr/societe/article/2006/12/09/quand-le-pcf-negociait-avec-les-nazis_843769_3224.html